lun. Juin 24th, 2024

En février de cette année, la dette publique italienne a atteint un nouveau record, à 2 772 milliards d’euros, soit 22 milliards de plus qu’en janvier et 34 milliards de plus qu’il y a un an. Le précédent record était de 2 770,836 milliards d’euros en juin dernier, aujourd’hui il est plus précisément de 2 772,046 milliards d’euros.

La Banque d’Italie, qui a publié lemise à jour sur les emprunts et la dette de l’Etat, a expliqué que l’augmentation était due aux emprunts de l’Etat (12,9 milliards d’euros) et à l’augmentation de la trésorerie du Trésor, qui a progressé de 8,6 milliards d’euros pour atteindre 43,3 milliards d’euros.

Dans les estimations du gouvernement incluses dans le document économique et financier (Def) approuvé le 11 avril, la dette publique qui a terminé l’année 2022 en baisse par rapport au PIB (de 149,8 % à 144,7 %) continuera à diminuer pour atteindre 142,1 % du PIB à la fin de 2023 et 141,4 % en 2024 (ce qui représenterait environ 2 974 milliards d’euros).

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *