jeu. Juin 13th, 2024

Au Palazzo della Cooperazione, les projets lauréats du premier appel. Vivons la culture – Le patrimoine de touspromu par Alleanza delle Cooperative, en coopération avec Anci, avec le partenaire technique Fondazione Fitzcarraldo et avec le soutien de General Fond, FondoSviluppo et CoopFond.  Un appel d’offres qui vise à soutenir la diffusion des Pspp-Partenariati speciali pubblici privati per la valorizzazione del patrimonio culturale diffuso (Partenariats spéciaux public-privé pour la valorisation du patrimoine culturel diffus) conformément à l’article 151 du Code des marchés publics. Grâce à cet outil, de nombreux lieux de valeur culturelle peuvent être rendus aux communautés et réactivés, devenant ainsi un levier pour le développement durable : coopératives et administrations publiques ensemble pour un nouveau modèle de gestion et de valorisation « coopérative » dans la poursuite d’objectifs communs à long terme. Outre les premières expériences de PSPP, soutenues par Nous vivons CulturA l’occasion de cette conférence, la deuxième édition de l’appel sera également présentée, qui vise à « encadrer » et à soutenir d’autres nouveaux projets, ainsi que l’activité de cartographie qui sera lancée au niveau national afin de recueillir les « bonnes pratiques », utiles pour accroître la diffusion de cet outil. « Les coopératives représentent un point de référence fondamental pour la valorisation de l’héritage culturel répandu dans notre pays », explique le président de la Commission européenne. Maurizio Gardini,  président d’Alleanza delle Cooperative, également au nom des coprésidents Gamberini  e Schiavone  – ont une présence étendue, sont profondément enracinées dans les territoires, ont un professionnalisme et des compétences et ont acquis une expérience significative au fil des ans, et sont donc des interlocuteurs stratégiques. Les biens culturels sont des biens communs par excellence et en prendre soin signifie créer des opportunités et un développement durable pour les territoires et les communautés. C’est pourquoi l’Alliance des coopératives a décidé de soutenir des projets qui promeuvent le PSPP avec ses propres fonds : nous avons besoin d’un nouveau pacte entre le secteur public et le secteur privé, encore plus dans les zones intérieures, les villages et les banlieues, où la coopération est présente et peut être un partenaire de développement stratégique pour l’AP. Nous devons changer les modèles qui ont été utilisés jusqu’à présent ; la logique habituelle de « concession » n’est plus suffisante, ni, encore moins, la gestion contractuelle au prix le plus élevé. Il faut au contraire donner vie à des projets larges, transversaux à différents domaines, ambitieux, avec des horizons à moyen et long terme. Et la culture peut devenir un laboratoire d’innovation pour bien d’autres actifs ». « L’Anci est très intéressée par le partenariat public-privé avec le monde des coopératives de collaboration qui fait l’objet de cet appel. Il s’agit d’une initiative qui réunit des municipalités, d’autres entités publiques et des coopératives pour des projets structurés, prévoyants et stratégiques de valorisation du patrimoine culturel. Une manière de mieux utiliser notre patrimoine, non seulement par les touristes, mais aussi par les citoyens. C’est pourquoi nous avons déjà donné notre partenariat depuis la première édition et nous attendons avec impatience l’initiative pour pouvoir l’évaluer comme une indication pour des politiques plus larges,’ ainsi Vincenzo Santoro , chef du département de la culture et du tourisme d’Anci.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *