ven. Fév 23rd, 2024

Ils l’ont appelé Mexicable 2-Línea Verde. Il s’agit de la ligne de téléphérique de 8,5 kilomètres de long qui complète la liaison par câble entre l’État de Mexico et la capitale Mexico. Il s’agit là encore d’un fleuron de l’initiative made in Italycar il s’agit d’une infrastructure réalisée par le Tyrol du Sud. Leitner . Cet ouvrage constitue un nouvel élément dans le processus de modernisation du réseau de transport public dans la zone métropolitaine de Mexico, les téléphériques jouant un rôle de premier plan. Le téléphérique relie la ville d’Ecatepec de Morelos, la municipalité la plus peuplée de l’État de Mexico avec près de deux millions d’habitants, qui se trouve au nord-est de la zone métropolitaine de Mexico, et confirme que les téléphériques font de plus en plus partie du système de transport public. Ce n’est pas un hasard si l’histoire de la réussite mexicaine a commencé il y a sept ans avec la construction de la ligne de tramway de la ville de Mexico. Mexicable 1-Línea Roja, un téléphérique de cinq kilomètres. Depuis sa mise en service, l’installation, qui fonctionne plus de 18 heures par jour et est très appréciée des usagers, a enregistré plus de 41 millions de trajets, avec une fiabilité de 99,8 %. Le secret de la réussite se justifie également par le gain de temps évident par rapport à la voiture : le Mexicable 1 permet d’accéder au réseau de transports publics de la métropole en 19 minutes seulement, contre 50 minutes pour les véhicules à quatre roues. L’ouverture de la Mexicable 2-Línea Verde complète la liaison par téléphérique entre Ecatepec de Morelos et la capitale mexicaine. Le système, composé de trois sections de téléphérique reliées entre elles, transporte environ 35 000 personnes par jour depuis les municipalités d’Ecatepec de Morelos et de Tlalnepantla de Baz jusqu’à la ville de Mexico, de manière durable et économiquement viable. vert. De même, parce que le Línea Verde complète le réseau de transports publics. À partir de la deuxième station de la Línea RojaLe système transporte les navetteurs dans 300 cabines jusqu’à la station de métro Indios Verdes.

Lire aussi:  Les défis. Mossa, PDG de Banca Generali : "Le changement de génération au service de la croissance".

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *