ven. Juil 19th, 2024

Les offres d’emploi sont en hausse en Europe. Et c’est le boom des démissions en Italie, Selon les dernières données d’Eurostat, la valeur des postes vacants en Europe est de 3,1%. En 2021, elle était de 2,6 % et en 2019 de 2,2 %. Parmi les pays les plus touchés par ce phénomène figurent les Pays-Bas, l’Allemagne et la France. En Italie aussi, la situation n’est pas si différente : l’année dernière, il y a eu environ 2,2 millions de démissions, soit 13,8 % de plus que l’année précédente. C’est ce que révèle une étude du Hunters Group, selon laquelle, en Italie, les domaines dans lesquels la demande de travailleurs est la plus forte sont les secteurs où les aides publiques aux entreprises sont encore très importantes. Davantage de professionnels spécialisés dans la robotique, l’apprentissage automatique et l’énergie sont recherchés. La demande d’ingénieurs en énergie et en électricité, c’est-à-dire ceux qui testent les systèmes et les installations, est également en hausse de 5 %.

Les métiers du numérique les plus prisés du moment sont ceux qui sont le plus liés au monde de l’informatique et de la gestion des données. Ces métiers du web sont aujourd’hui absolument nécessaires pour garantir la stabilité d’un système centralisé à la base des sites et services numériques. Plus précisément, il s’agit des métiers du numérique qui ont trait au Web, aux logiciels, aux réseaux et applications, aux applications mobiles, à l’intelligence artificielle, à la communication, à l’économie numérique et à la cybersécurité. Enfin, dans le secteur pharmaceutique, la tendance positive déjà enregistrée en 2021-2022 se poursuit en Italie, aux Pays-Bas, en Suède et en Suisse. Considérés comme des biens de première nécessité, les produits pharmaceutiques sont moins affectés que d’autres par la crise économique actuelle.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *