jeu. Avr 18th, 2024

(par Davide Colotti). Les BAL, le Basket-ball Afrique Ligueorganisée conjointement par la NBA et la FIBA, est la nouvelle compétition de clubs africains de premier plan et une importante vitrine internationale pour les joueurs de tout le continent, principalement les nouveaux espoirs sélectionnés dans le cadre du programme NBA Academy Africa.

La victoire du BAL le qualifie également pour la Coupe Intercontinental FIBAcompétition dont l’Afrique était absente depuis 1985.

Au départ du BAL 2023, comme lors des deux éditions précédentes, 12 équipes professionnelles venues de toute l’Afrique.

Les champions nationaux de l’Angola, de l’Égypte, du Nigeria, du Rwanda, du Sénégal et de la Tunisie se sont automatiquement qualifiés pour la phase de groupes. Les six équipes restantes, de Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mozambique, Afrique du Sud et Ouganda, ont obtenu leur participation lors des tournois de qualification « Road to the BAL », organisés par FIBA Afrique d’octobre à novembre 2022.

Chaque équipe de BAL peut compter jusqu’à 13 joueurs, dont au moins huit sont citoyens du pays d’origine de l’équipe respective, et jusqu’à quatre d’autres pays, dont pas plus de deux hors d’Afrique. La treizième place est réservée à un jeune athlète de la NBA Academy Africa, un par équipe.

Les 12 équipes de la BAL ont été réparties en deux groupes de six : la « Conférence du Sahara », qui se jouera entièrement au Dakar Arena dans la capitale sénégalaise du même nom entre le 11 et le 21 mars, et la « Conférence du Nil », qui se déroulera au Hassan Mostafa Indoor Sports Complex au Caire, en Egypte, du 26 avril au 6 mai.

Chaque équipe affronte les cinq autres de son groupe, et les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour les éliminatoires, qui comprennent les quarts de finale, les demi-finales et les finales pour les 1ère-2ème et 3ème-4ème places, le tout en compétition sèche, pour un total de 38 matches. La BK Arena de Kigali, au Rwanda, accueillera la phase à élimination directe du 21 au 27 mai.

La Conférence du Sahara accueille l’AS Douanes (Sénégal) face à l’Abidjan Basket Club (Côte d’Ivoire), l’US Monastir (Tunisie), les Kwara Falcons (Nigeria), le Stade Malien (Mali) et le Rwanda Energy Group (Rwanda).

L’équilibre règne en maître : 5 des 6 participants terminent le tour avec 3 victoires et 2 défaites, les Kwara Falcons étant en bas du tableau avec aucune victoire.

Les quatre qualifiés pour les quarts de finale ont été déterminés par la différence de panier, qui a récompensé, dans l’ordre, le Stade Malien, l’AS Douanes, le Rwanda Energy Group et l’Abidjan Basket Club. Les champions en titre, l’US Monastir, ont été éliminés de justesse, alors qu’ils étaient emmenés par le meilleur marqueur du groupe, Jerome Randle (20,4 ppg), un Américain de passeport ukrainien au passé important en Europe et en Australie. L’absence du vétéran de l’Euroleague Michael Roll, éligible en tant qu’athlète local, qui en février faisait partie de l’équipe de Monastir avec Randle dans la Coupe Intercontinentale, qui s’est terminée à la quatrième et dernière place, constitue une lourde lacune pour les Tunisiens.

Il a déçu le meilleur marqueur des deux premières éditions de la BAL, Terrell Stoglin (AS Douanes), brièvement vu à Varèse en 2014 et auteur de deux saisons africaines à plus de 30 points de moyenne.

Parmi les cinq équipes débutantes du BAL figurent les champions égyptiens d’Al Ahly, qui ont évincé leurs compatriotes du Zamalek, vainqueurs de la première édition du tournoi, de la ligue africaine pour la première fois. Les Egyptiens joueront devant leurs supporters dans la Conférence du Nil, qui comprend également les Cape Town Tigers (Afrique du Sud), les City Oilers (Ouganda), le Ferroviario da Beira (Mozambique), le Petro de Luanda (Angola) et le Seydou Legacy Athlétique Club (Guinée).

La date est donc fixée de fin avril à début mai, date à laquelle le deuxième groupe sanctionnera les croisements pour la phase à élimination directe.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *