sam. Mai 25th, 2024

Les Pâques et le costaleros se promènent dans les rues de la ville avec leurs répétitions. Que vous soyez déjà costalero ou que vous souhaitiez le devenir à l’avenir, vous devez toujours garder à l’esprit que les préparation physique est fondamentale puisqu’il s’agit d’une exercice physique intense ce qui peut conduire à ce que chaque personne soit chargée d’une partie de la charge de travail. 40 à 50 kilos à l’aller comme au retour (parfois plus, en fonction d’un certain nombre de facteurs), un poids qui pèse essentiellement sur les épaules de l’homme. septième vertèbre cervicale.

Ainsi, il est important de renforcer la musculature par une série d’exercices visant à prévenir blessures et d’être en mesure d’effectuer les démarches de la manière la plus sûre possible, tant pour soi-même que pour ses compagnons.



L’entraînement musculaire est essentiel

Les costaleros doivent travailler exercices pour leur permettre d’effectuer les charge Pour être le plus efficace possible, il est donc important d’effectuer des exercices de musculation et de travailler des zones telles que les cervicales, la zone interscapulaire, serratus, rhomboïde y trapèze moyen, mais aussi l’aire du noyau (la musculature chargée de stabiliser la colonne vertébrale) et le hanches. Et il ne faut pas oublier les jambes, en particulier les quadriceps, les ischio-jambiers et les muscles du mollet.

Parmi les exercices qui peuvent être réalisés avec des machines, on peut citer les exercices de l’aviron y traction, qui permettent de réformer les bibs et la musculature de la zone interscapulaire. Un autre exercice de base est le squat, à effectuer avec et sans poids. L’objectif est ainsi d’améliorer la musculature des membres. membres inférieurs, notamment ceux qui produisent les mouvements de flexion et d’extension des membres inférieurs. genoux, un mouvement qui est essentiel pour soulever et quitter la marche. En outre, le travail se fait également sur les fesses et les muscles de la l’abdomen, réduire le risque de lombaires. Autres exercices pour renforcer le genoux sont les foulées ou le déplacements latéraux à l’aide d’un élastique.

Effectuer des exercices de poids mort est également important pour les costaleros, car il s’agit d’exercices qui servent également à renforcer les muscles de la tête. le bas du dos. L’idéal est d’augmenter progressivement le poids pour éviter les blessures.

Pour renforcer le noyau les exercices sont recommandés pour les planches, auxquelles on peut ajouter du poids, mais aussi d’autres telles que extensions o roue ab.

Dans le cas de la retour et le trapèzes, l’un des meilleurs exercices de renforcement est le les tractions. D’autre part, pour entraîner les fléchisseurs profonds du cou, l’un des exercices suggérés est le flexion cranio-cervicale, exercice qui consiste à s’allonger sur le dos, à poser la tête sur un support légèrement surélevé, puis à plier le cou jusqu’à ramener le menton sur la partie supérieure de la poitrine. Mais gardez toujours à l’esprit que pour réaliser correctement cet exercice, il ne faut jamais forcer.

Il est toujours recommandé de commencer l’entraînement par quelques quatre mois avant le début des répétitions, afin d’être en pleine forme au début des répétitions. Il est également recommandé d’assister à professionnels (entraîneurs et kinésithérapeutes) si vous ne savez pas par où commencer l’entraînement ou si vous vous sentez mal à l’aise, vous pourrez ainsi éviter les blessures.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *