lun. Mar 4th, 2024

Ils ne le savent peut-être pas encore ; Ce n’est qu’un divertissement, un jeu, une approche d’un monde infini et déroutant à partager avec l’autre. Ils ne connaissent probablement pas la signification d’un ventilateur, d’un chandelier…. Que dis-je, d’un paso de palio ! Nous ne nous trompons pas en pensant qu’ils ignorent la signification des maniguetas, des varales, des bambalinas ? Mais en eux, en ces enfants qui nous réconcilient avec l’humanité et l’univers, le plus grand des trésors est en gestation qu’une personne peut hériter : l’enfance, la vision propre et intacte de la vie à deux.

Les enfants de l’Esperanza de Triana rient, ils courent partout et, pendant ce temps, ils s’occupent de aux indications de leurs aînés. Les yeux ouverts et interrogateurs, ils frottent les linges entre les cruches, balancent les fleurs de cire suspendues aux « marias » et il se crée entre eux une atmosphère de complicité et d’amitié qui forgera en eux l’esprit de compagnonnage et de sacrifice.



Et puis, ce qui les étonne et les surprend peut-être le plus : l’intérieur du paso, le fonctionnementIls s’y accrochent comme s’ils voulaient élever vers le ciel de leur innocence le paso de palio qui les accompagnera pour toujours. Les glands tombent en tintant légèrement, les fils des dragons semblent onduler dans l’air de Triana et les rires jaillissent de tous les coins de la chapelle. Perchés sur la table du paso, ils observent de ce point de vue l’immensité de la Semaine Sainte. Certains suivront le cheminD’autres – cas improbable – diversifieront tout au plus leur vie dans d’autres occupations et d’autres penchants. Mais il nous reste le bonheur de voir heureux ces enfants qui, à leur tour, éclairent notre esprit et notre cœur de la pleine satisfaction des choses simples et naturelles. Les choses dont nous avons le plus besoin.

Lire aussi:  L'Ordre des infirmières décerne à l'infirmière divine sa médaille d'entreprise

Et au milieu des rires, des amitiés, de l’agitation et des voix blanches, la Vierge, qui sourit comme l’une d’entre elles, heureuse et pleine, sachant qu’elle est l’amie de tant d’espoir, de tant d’avenir, de tant de vie. Comment l’Esperanza de Triana a souri hier après-midi.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *