ven. Mai 24th, 2024

Famila Beretta Schio avec une balle de match après la victoire 75-63 dans le match 1 contre Valencia à PalaRomare. Valencia avait mis de la pression dans le match, grâce à Cox et Romero, mais c’est finalement Astou Ndour qui a remis les choses en place, avec une excellente dernière période. Aujourd’hui, match 2 des quarts de finale de l’EuroLeague féminine, avec le ballon à 19h00 dans le bâtiment de La Fonteta. Il faut gagner pour éviter la bella. Le live streaming est en bas de cet article.

L’exploit de Schio est à deux doigts du miracle sportif : après avoir couru pendant tout le match, Beretta a le ballon pour gagner le match mais ne le réalise pas. Valence remporte le deuxième match 80-75, confirmant sa solidité à domicile, et reporte toute discussion sur la qualification au match 3 décisif à PalaRomare (mercredi 22 mars à 20h00).

Un match difficile pour Sottana et ses compagnons qui peinent beaucoup en défense, encaissant jusqu’à 28 points dans le deuxième quart-temps, mais qui trouvent un retour retentissant dans les trois dernières minutes du match et passent ainsi près d’un incroyable exploit. Des performances extraordinaires de Verona (20 points, 7/8 du terrain, 7 passes) et de Keys (18 points et 6 rebonds) dans une soirée où les Espagnols ont réalisé l’une de leurs meilleures performances de la saison. Avant le troisième match décisif, Schio devra également affronter le match de championnat à l’extérieur à San Giovanni Valdarno dimanche.

Peu de choses à se mettre sous la dent
Valencia tente d’orienter immédiatement le jeu vers ses pistes les plus agréables, c’est-à-dire le jeu rapide et dynamique : triples de Cox et Romero, vol de Carrera et 10-5 à la 4′. Keys et Verona mènent patiemment la remontée, complétée par Howard avec un triple en transition offensive : 14-14 à la 7′. Carrera donne à nouveau du fil à retordre à la défense de Schio (déjà 10 points), mais juste au buzzer, Sventoraite réalise un jump shot qui porte le score à 18-19.

La phase défensive de Beretta fonctionne mal qui en 5 minutes prend 20 points aux adversaires menés par Torrens qui frappe de l’arc, dépassé par Gulich qui, de la distance, concrétise un jeu à 4 points. Mestdagh et Verona font mal à partir de 6.75 mais à la 15ème minute, après un autre 7-0 adverse, le coach Dikaioulakos demande un temps mort car Famila est menée de 11 points. Howard, Keys et Mabrey ramènent les Orange à trois points mais Cox trouve 6 points de plus dans une série et l’élasticité continue jusqu’au magnifique triple sur la dernière possession de Verona : 46-42.

Au bord du miracle
Malheureusement, même au retour des vestiaires, Beretta est en mauvaise posture et accuse un retard de 11 points à la 23ème minute. Keys et Mabrey d’abord, puis Ndour et Verona tentent de sonner la charge mais Valencia, avec beaucoup de cynisme, renvoie chaque avance à l’expéditeur, maintenant l’avantage à deux chiffres. Un Verona digne d’éloges remet sa signature dans le final avec un triple et un free sur une faute technique de Burdick : 66-59.

Famila réussit enfin à resserrer le maillage défensif et à contenir l’attaque locale, ce qui lui permet de grignoter tranquillement des points sur l’avance espagnole. Malheureusement, il manque toujours le coup de pied décisif pour revenir à une seule possession jusqu’à ce que Salvadored et Burdick ramènent le score à +9. Alors que tout semblait perdu, Beretta relance la compétition de manière retentissante : triple de Sottana, contre-attaque de Mabrey, et triple de Mabrey pour 76-75. La garde américaine a également la possession du débordement, mais la défense le ferme magnifiquement et Cox, avec l’aide du fer, marque alors le triple qui met effectivement fin à la compétition. Le match s’est terminé sur le score de 80-75, et il faudra maintenant attendre le troisième match, mercredi, à PalaRomare, pour continuer à poursuivre le rêve du Final 4.

Valencia Basket – Beretta Famila Schio 80-75

Evolution du score : 1er quart-temps 18-19 ; 2ème quart-temps 46-42 (28-23) ; 3ème quart-temps 66-59 (20-17) ; 4ème quart-temps 80-75 (14-16).

Valencia Basket : Torrens 6, Ouvina ne, Buenavida 3, Salvarodes 2, Casas 11, Romero 10, Lamana 0, Morro ne, Carrera 21, Cox 14, Gulich 9, Burdick 4
Beretta Famila Schio : Mabrey 12, Bestagno 2, Mestdagh 3, Sottana 3, Sivka ne, Verona 20, Howard 8, Sventoraite 2, Crippa ne, Keys 18, Penna 0, Ndour 7

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *