sam. Fév 24th, 2024

Le site Dimanche des Rameaux est l’un des jours qui a subi le plus de changements à la suite de la réforme de la Semaine Sainte proposée par le Conseil des Confréries. Le réajustement le plus significatif de ce jour se trouve dans la réforme de la Semaine Sainte. permutation entre La Paz et La Hiniesta, et donc la confrérie de San Julián sera placée en troisième position sur la feuille de paie du jour. Une décision qui, à l’époque, a provoqué malaise et déception dans cette confrérie et qui continue à être débattue jusqu’à ce jour. D’autant plus maintenant que l’on sait que La Hiniesta récupérera un parcours qui a été courant dans son histoire récente : le retour par la luzerne. De cette façon, la Hiniesta et la Cena iront ensemble, l’une après l’autre, de la sortie de la Cathédrale à la Plaza del Cristo de Burgos.

Jusqu’en 2022, la Hiniesta empruntera la Plaza Jesús de la Pasión, Lineros et Puente y Pellón une fois qu’elle aura quitté la rue Francos pour rejoindre Encarnación et Doña María Coronel, mais au cours des années 1990, cette confrérie rejoindra la Luzerne sur le chemin du retour vers son temple. En 2023, elle passera à nouveau par cette enclave et reprendra ensuite le chemin de la Luzerne. Odreros, Sales y Ferrer et la Plaza del Cristo de Burgos.



D’autre part, il y a eu une année qui reste sans doute indélébile pour les frères de San Julián, pour des raisons diverses et variées : pour sa signification historique, pour son éloignement, pour son respect exemplaire de l’horaire….. C’était l’année appelée l’année du Postigo. Cette année-là, La Hiniesta, pour imposée par le Conseil, en raison de l’augmentation notable du nombre de nazaréens. et de la nécessité de défaire le fameux petit train (la troisième option du jour n’était pas envisagée), il a tourné à droite dès la sortie de la cathédrale et a suivi l’itinéraire suivant : Plaza del Triunfo, Fray Ceferino, Almirantazgo, Dos de Mayo, Arfe, Harinas, Barcelona, Plaza Nueva, Tetuán, Velázquez, O’Donnell, Campana, Martin Villa, Laraña, Encarnación, Imagen, San Pedro et prendre Doña María Coronel pour revenir à Santa Marina, l’église d’où la confrérie est partie entre 1990 et 1994. Bien que le l’option de revenir par Mateos Gago a été envisagée, l’étroitesse de la rue Fabiola empêchait l’écoulement normal des pas.

Lire aussi:  L'œuvre du charpentier Manuel Casana pour la Semaine Sainte à Séville

Cet itinéraire de retour n’a jamais été proposé par la confrérie, mais a été accepté pour le bénéfice de la journée. La Hiniesta a fixé l’horaire : ses Cruz de Guía arrive à la Campana juste au moment où passait le palio del Socorro, qui l’a remercié de son effort au son de « Hiniesta Coronada ». Le paso de palio de la Hiniesta est entré après trois heures du matin, avec les nazarenos épuisés, mais en respectant l’horaire. Ce parcours n’a jamais été répété.

Pour 2023, La Hiniesta devra à nouveau faire face à une modification de son itinéraire du dimanche des Rameaux. Elle reviendra le long du Luzerne, oui, mais en étant le troisième de la journée. et avec la Cena derrière elle jusqu’à la Plaza del Cristo de Burgos. Dans la vidéo partagée, on peut voir la procession du Seigneur de la Bonne Mort soulevant des applaudissements parmi les confréries. Le son de Dolores et Misericordia. Le pur dimanche des Rameauxindépendamment du temps et du lieu.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *