sam. Avr 13th, 2024

La traditionnelle tombola de charité de la confrérie de la Quinta Angustia qui se tenait ce week-end a été expulsée hier soir par la police locale suite à des plaintes de voisins sur la Plaza de Cuba. Selon ce qui a été appris Diario de Sevilla Selon des sources municipales, les agents ont dû intervenir en raison de multiples plaintes de résidents de cette zone du quartier de Los Remedios.

La tombola de la Confrérie du Jeudi Saint, qui a connu un grand succès ces dernières années pour les actions caritatives qu’elle mène en faveur des nécessiteux, a été évacuée peu avant 23 heures en raison de la forte concentration de personnes et du bruit dans la Galerie du journal ABC. Le frère aîné, José Soto, explique que c’est en raison d’une concentration de jeunes dans la cour d’entrée qui avaient été convoqués via les réseaux sociaux et que, malgré le fait d’avoir engagé une sécurité privée, l’événement a débordé.



« Nous avons dû évacuer. Il était impossible de contrôler la capacité. Nous avons décidé d’annuler l’événement d’aujourd’hui. C’est dommage, la tombola est pour la charité, nous l’organisons depuis cinq ans et nous n’avons jamais eu ce problème. Depuis 20h45, nous demandons à tout le monde de présenter une pièce d’identité afin de garantir l’âge de la majorité des participants », explique M. Soto. La tombola disposait d’un bar à prix populaires et de spectacles en direct.

La Velá del Valle, un cas similaire

L’incident survient trois mois après un cas similaire à la Velá de la Hermandad del Valle. Le premier jour, le dernier vendredi d’octobre, des appels ont été reçus au Cecop et dans le quartier du Casco Antiguo de la part de voisins se plaignant du niveau sonore et des nuisances occasionnées. Les plaintes portaient en particulier sur la musique live très forte et sur le fait que la fête se poursuivait tard dans la nuit. Le deuxième jour, samedi, de nouveaux avertissements et plaintes de voisins sont parvenus à la police locale, à nouveau en raison du bruit et parce que la fête se poursuivait jusque tard dans la nuit.

Lire aussi:  Quels ont été les cultes extérieurs les plus rapides et les plus lents des confréries sévillanes ?

Le dimanche, le Police localesuite aux plaintes, et a constaté que le Velá ne disposait pas de tous les documents nécessaires. Pour cette raison, un rapport a été ouvert. Selon les informations dont dispose la mairie, la confrérie avait remis la documentation dans les jours précédents après le délai imparti, de sorte qu’elle n’a pas pu être évaluée.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *