sam. Avr 13th, 2024

Il s’appelle HVOlution le premier diesel  par Mobilité durable Eni  produit avec Matières premières 100% renouvelables  (conformément à la directive (UE) 2018/2001  » REDII « ), est déjà en vente dans 50 stations-service Eni et sera disponible prochainement, d’ici mars 2023, dans 150 points de vente en Italie. HVOlution est un biocarburant qui est produit à partir de matières premières de déchets et de résidus végétaux, et d’huiles générées par des cultures qui n’entrent pas en concurrence avec la chaîne alimentaire. . Selon Eni, le HVOlution peut contribuer à la décarbonisation immédiate du secteur des transports, y compris des transports lourds, en tenant compte des émissions de gaz d’échappement, car il peut être utilisé avec les infrastructures actuelles et dans tous les moteurs homologués, dont les performances restent inchangées. Le nouveau diesel végétal est compatible avec la dernière génération de moteurs diesel y compris tous les diesels TDI et Stellantis du groupe Volkswagen. Le prix est le même que pour Diesel+. Parmi les premiers distributeurs où il est déjà disponible, on trouve deux à Bologne et à Gênes, cinq à Rome, un à Florence, Savone, Mestre, Catanzaro, Padoue, Lecce, Cuneo et Turin. La carte complète peut être consultée sur le site Enistation.com

La réalisation de ce biocarburant innovant a été rendue possible grâce aux investissements réalisés depuis 2014 avec la transformation des raffineries de Venise et de Gela en… bioraffineries qui ne produiront plus d’huile de palme d’ici à la fin de 2022. La technologie exclusive Ecofining permet de traiter des déchets de matières premières végétales et des huiles non comestibles pour produire du biocarburant HVO (Hydrotreated Vegetable Oil), dont Eni Sustainable Mobility est le deuxième plus grand producteur en Europe.
Avant d’être commercialisé dans les stations-service Eni, le HVO en pureté a été utilisé par plusieurs clients, qui sont passés des véhicules de prise en charge des passagers à mobilité réduite dans les aéroports aux véhicules commerciaux pour la logistique ; en outre, ajouté au diesel, depuis 2016 le biocarburant HVO est présent à 15 % dans le produit Eni Diesel +, disponible dans plus de 3 500 stations-service en Italie.

Lire aussi:  Inflation. Les repas à volonté et les cours de padel font leur entrée dans le panier de l'Istat

Dans plusieurs pays africains, dont le Kenya, le Mozambique et le Congo, Eni est en train de développer un réseau d’agri-hubs où seront produites des huiles végétales qui peuvent pousser sur des sols marginaux et des zones dégradées et qui ne sont pas en concurrence avec la chaîne alimentaire, tout en créant des opportunités d’emploi dans la région. Récemment, le premier chargement d’huile végétale produite dans l’agri-hub de Makueni est arrivé à la bioraffinerie de Gela en provenance du Kenya, tandis que le premier chargement d’huile de friture usagée est arrivé à Venise. L’objectif est de couvrir 35 % de l’approvisionnement des bioraffineries d’Eni d’ici 2025.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *