lun. Mai 27th, 2024

Le site Conseil des confréries et des guildes de Séville, pour une année de plus, lance le projet Une semaine de Pâques sans risque cardiaqueen collaboration avec le Ministère de la Santé et des Familles (061) et le Conseil municipal de Séville. Il s’agit d’un formation aux soins de base en réanimation et aux défibrillateurs externes (DEA). orienté pour les premiers intervenants non médicaux.

La formation est principalement axée sur la formation aux premiers secours et aux techniques de base de la réanimation cardio-pulmonaire. entre les membres des confréries. L’objectif est d’agir correctement dans une situation critique, où la vie d’une personne est en danger, le temps que les services d’urgence arrivent. L’objectif est de une initiative sanitaire qui, à ce jour, n’a été développée qu’à Séville..



Chaque confrérie pourra rejoindre une session de formation qui se déroulera à quatre dates et lieux différents afin de réunir un maximum de participants. Les dates et lieux retenus sont les suivants :

  • 23 février. Casa Hermandad de los Gitanos
  • 2 mars. Casa Hermandad de la Esperanza de Triana Maison de la fraternité
  • 7 mars. Casa Hermandad de la Candelaria
  • 9 mars. Casa Hermandad de Santa Genoveva (Maison de la fraternité de Santa Genoveva)

Date limite d’inscription

La période d’inscription est désormais ouverte et il appartiendra à chaque confrérie de s’inscrire via l’adresse : ; https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdE9xhfULnLbOh29uJFzFNCMb6jmqodeED3KtbHxd4UJ5FMBA/viewform   ou par code QR (sur le panneau d’information).

  


  

La formation est gratuite pour tous les premiers intervenants des confréries et des sororités. Les sessions seront données par des professionnels de l’urgence du ministère régional de la santé et de la mairie de Séville. Les sessions renforceront les connaissances et les compétences en matière de soins de base en réanimation et d’utilisation de l’équipement de secours. défibrillateur semi-automatique. Il est essentiel que les manœuvres de réanimation soient initiées rapidement par les personnes présentes pendant que les services d’urgence arrivent.

L’origine du programme

Ce projet a neuf ans d’histoire et le Conseil des confréries veut poursuivre dans cette voie, avec un large réseau de premiers intervenants sanitaires et non sanitaires au cœur de nos confréries pour apporter cette première réponse, qui permet de sauver des vies.

Chaque année en Espagne, il y a environ 25 000 arrêts cardiaques en dehors des hôpitaux.. L’arrêt cardiorespiratoire (ACR) est la plus grande urgence médicale à laquelle sont confrontés les professionnels de la santé. Si le patient est réanimé correctement et que la défibrillation est appliquée dès le début, il a plus de chances de survivre. Le défibrillateur AED est un traitement efficace pour ce type d’urgence et peut être utilisé par des personnes ne faisant pas partie du personnel de santé, appelées « premiers intervenants ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *