sam. Juil 20th, 2024

Le salon de l’orientation internationale revient avec deux événements : 4 février à Milan  de 8h à 17h30 à l’Allianz Cloud Arena (Piazza Stuparich 1) et le 11 février à Rome  de 9 h à 18 h au Palazzo Capranica (Largo del Teatro Valle 6). Deux jours au service des collégiens et des lycéens, des parents, des enseignants et des responsables d’établissements scolaires, des étudiants universitaires, des professionnels et des chefs d’entreprise, au cours desquels ils aborderont les thèmes de l’école italienne et internationale, des certifications internationales à avoir, des possibilités offertes par le choix d’une année sabbatique, des Pcto (Pathways for Transversal Skills and Orientation) et du curriculum vitae parfait pour trouver un emploi en Italie et à l’étranger. En outre, les participants pourront se tester en participant à des simulations d’entretiens de sélection, en se confrontant aux exigences des recruteurs, et pourront en savoir plus sur les compétences nécessaires pour exercer les métiers dits du futur, en s’intéressant de près au métier de créateur, en découvrant les secrets des nouveaux médias sociaux, tels que TikTok, Twitch, BeReal et les réalités du Nft et du Metaverse. Séminaires, ateliers, consultations personnalisées et témoignages, avec la possibilité de passer un test gratuit d’anglais, de français, d’allemand et d’espagnol pour vérifier son niveau de langue et obtenir un certificat à joindre à son CV, signé par Ef Education First, l’organisation fondée en Suède en 1965, qui est l’un des promoteurs de l’initiative. Outre le test, il sera possible de recevoir des informations détaillées sur les programmes d’études à l’étranger, sur les modalités d’obtention du diplôme Ib, sur les parcours post-diplôme, et les demandeurs d’emploi pourront laisser leur CV pour être embauchés auprès de l’Ef et d’autres entreprises ; il y aura également des séances gratuites de maquillage et de manucure et, à Milan, il sera également possible d’assister au match de l’Urania Basket à 20h30 (Championnat italien de basket-ball A2), tandis que lors de l’étape de Rome, il sera possible de participer à une visite guidée du Palazzo Capranica et d’autres lieux d’intérêt historique des environs. La participation aux deux journées est gratuite, mais il est nécessaire de s’inscrire via les liens dédiés suivants : Saloneorientation/Milan  e Orientation/Rome .

Réforme de l’orientation dans les écoles 

Avec un taux d’abandon scolaire à deux chiffres, qui s’est aggravé pendant la pandémie (nous sommes à 13,5 %, au niveau national) et avec plus de 44 % des diplômés qui changeraient d’école ou d’études s’ils pouvaient revenir en arrière, le ministère de l’Éducation et du Mérite lance l’opération nouvelles directives pour l’orientation scolaire comme prévu dans le plan national de redressement et de résilience. « Les objectifs de la réforme sont les suivants : renforcer la connexion entre le premier et le deuxième cycle d’enseignement et de formation, afin de permettre aux élèves de faire un choix conscient et réfléchi qui valorise leurs talents et leur potentiel ; lutter contre l’abandon scolaire ; faciliter l’accès à l’enseignement supérieur ». En outre, « la nouvelle orientation doit garantir un processus d’apprentissage et de formation tout au long de la vie, destiné à accompagner un projet de vie complet », peut-on lire dans une note du MIM. Parmi les principales innovations de la réforme figurent les « modules d’orientation curriculaire », qui seront introduits à partir de la prochaine année scolaire au collège et au lycée. Il s’agira de 30 heures par an, également extrascolaires, pour le collège et les deux premières années du lycée, tandis que pour les trois années du secondaire, il y aura toujours 30 heures par an, mais curriculaires. De cette façon, explique la note du MIM, la réforme envisagée par le PNR, qui établissait, au contraire, 30 heures de cours uniquement pour les quatrième et cinquième années de l’enseignement secondaire, est encore étendue. Chaque module d’orientation d’au moins 30 heures prévoit un apprentissage personnalisé qui est enregistré dans un portfolio numérique qui intègre le parcours scolaire dans un cadre unifié, accompagne les enfants et les familles dans la réflexion et l’identification des plus grandes forces de l’élève au sein du parcours éducatif, et met en valeur les compétences numériques et les connaissances et expériences acquises. La réforme prévoit également la nouvelle figure du « professeur tuteur », qui sera identifié par chaque collège et lycée et qui, en « dialogue constant avec l’élève, sa famille et ses collègues », aura la double tâche « d’aider chaque élève à réviser les parties fondamentales de son portfolio personnel » et « d’agir en tant que conseiller des familles lors du choix des parcours éducatifs et/ou des perspectives professionnelles » des élèves.

Le rôle et la formation du conseiller d’orientation professionnelle 

En Italie, il n’existe pas encore de registre des praticiens de l’orientation professionnelle. Mais il existe plusieurs associations et sociétés représentant les professionnels. L’orientation se traduit par une série d’activités différentes ayant un seul objectif : soutenir la personne, quel que soit son âge, dans les phases de transition, en particulier lorsqu’elle est confrontée à la nécessité de prendre des décisions importantes en matière d’éducation, de formation et de choix de carrière et de profession. Le travail du conseiller d’orientation professionnelle est très articulé et va de la fourniture d’informations pratiques au conseil. Il s’agit d’un engagement à la fois théorique et opérationnel, fait d’études, de connaissance de la société dans laquelle on travaille, de capacité à comprendre et à évaluer les personnes et de capacité à concevoir des parcours d’orientation concrets. Le fort besoin d’un encadrement qualifié ne s’accompagne toutefois pas d’une discipline tout aussi claire de cette profession. Il n’existe pas, par exemple, de cursus ad hoc ou de parcours préétablis. Bien qu’une formation humaniste ou psychologique soit préférable. Cependant, la figure du conseiller d’orientation professionnelle prend de plus en plus d’importance et de poids. La pandémie et l’évolution technologique transforment radicalement le monde du travail et de nombreux acteurs, tant dans le secteur public que privé, ressentent le besoin d’orienter ou de réorienter un nombre croissant de personnes vers l’emploi. En effet, les étudiants, les chômeurs, les Neet, les travailleurs en phase de transition professionnelle, les personnes qui ont besoin de compléter leurs revenus ont besoin de conseils. Le conseiller d’orientation professionnelle est une figure professionnelle de plus en plus demandée sur le marché du travail, en particulier au niveau de l’emploi :

  • Les écoles de tous niveaux (publiques et privées) ;
  • Bureaux d’orientation et de placement des universités ;
  • Instituts d’enseignement et de formation professionnels ;
  • Centres de formation ;
  • Le troisième secteur ;
  • Services d’emploi et centres d’orientation professionnelle ;
  • Les agences de placement ;
  • Les départements des ressources humaines des entreprises (publiques et privées) ;
  • Patronages, syndicats et organismes professionnels ;
  • Communautés locales et sociales :
  • Profession gratuite.

En général, celui qui veut travailler comme conseiller d’orientation professionnelle doit s’équiper d’un éventail assez large de connaissances et de compétences : techniques de communication, principes de base de la psychologie, réglementation des études, de la formation et du travail (tant salarié qu’indépendant et entrepreneurial), principes de l’économie, de l’organisation des entreprises et de la sociologie. En outre, les professionnels de l’orientation sont tenus de se tenir au courant des derniers développements dans le monde de l’éducation et du marché du travail, tant d’un point de vue technique que social.

Test d’entrée à Luiss, candidatures jusqu’au 8 février  

La Luiss Guido Carli également pour l’année académique 2023-2024 présente une offre éducative les masters de trois ans et d’un seul cycle (la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 8 février 2023 ) qui se concentre sur l’interdisciplinarité, l’internationalisation et l’innovation. L’objectif de l’université est de fournir aux étudiants une « boîte à outils » comprenant des compétences « doux » e « dur« mais aussi des expériences extrascolaires à fort impact pour les sensibiliser aux dynamiques du monde d’aujourd’hui et les préparer à un marché du travail en constante évolution. Afin de se former à devenir des professionnels curieux et ouverts d’esprit dans les domaines de l’économie, de la gestion, du droit et des sciences politiques, les élèves de terminale peuvent s’essayer en ligne à l’examen d’entrée à l’université. test d’admission du 20 février au 24 février 2023. Pour plus d’informations : https://www.luiss.it/ammissione/ammissione-triennali-e-ciclo-unico/test.  Pendant ce temps,  l’année de la réforme de l’examen d’entrée en médecine, Test alpha  ( https://www.alphatest.it/ ),  spécialisée dans la préparation des étudiants aux examens d’entrée à l’université par le biais de cours et de livres est renouvelée.  Après plus de 20 ans, les tests d’admission en médecine dentaire et en médecine vétérinaire  sont remplacés par de nouveaux tests Tolc-Med et Tolc-Vet.  Tests se déroulera entièrement sur une plateforme numérique Ils seront tenus en avril et en juillet  et se dérouleront en présence, dans des salles informatiques des locaux de l’université. Il y a deux innovations majeures. La première concerne le nombre de  tentatives disponibles pour candidats : chaque aspirant médecin  mai essayer le test jusqu’à deux fois par an,  puis de rivaliser avec le meilleur résultat. La  deuxième  est qu’à partir de cette année, la sélection  est également ouvert aux étudiants de l’enseignement secondaire supérieur  qui auront ainsi à leur disposition quatre essais  de concourir pour la liste des diplômés de 2024, lorsqu’ils auront terminé leur cinquième année. Un autre investissement important concerne l’orientation post-diplôme : Alpha Test s’est toujours engagé à guider les jeunes dans le choix du parcours universitaire le plus adapté à leurs inclinations et à leurs compétences. Cet engagement s’est développé en un projet d’orientation et de sensibilisation destiné aux jeunes et à leurs familles appelé Polaris: 400 écoles secondaires dans 15 villes d’Italie sont impliquées. Polaris est né en réponse à un désarroi généralisé des jeunes face à leur avenir, comme le révèle également le dernier rapport de l’OCDE L’éducation en un coup d’œil 2022. Les données montrent que l’Italie est l’un des pays européens dans lesquels le niveau de l’enseignement supérieur est encore faible. En 2021, les citoyens italiens de la tranche d’âge 25-34 ans ayant un diplôme de l’enseignement supérieur ne représenteront que 28 % de la population, contre environ 50 % de la moyenne des pays de l’OCDE.
La désorientation des jeunes est confirmée par les dernières données d’Almadiploma, selon lesquelles 44 % des diplômés italiens ne referaient pas le même parcours d’études. Si un tel décalage commence déjà lors du passage du collège au lycée, les difficultés ne sont pas résolues lorsqu’il s’agit de choisir des études post-diplôme. Alors que
United, la première association d’universités numériques italiennes dans le but de faciliter l’accès à l’enseignement universitaire , Rendre le parcours scolaire plus flexible  e promouvoir la transformation numérique  du système universitaire italien. Il s’agit d’un accord historique qui vise à représenter toutes les universités qui partagent et s’engagent à affirmer le principe de l’autonomie universitaire, en investissant notamment dans l’innovation technologique et les nouvelles formes d’enseignement et de recherche. Sept des principales universités numériques italiennes reconnues par le ministère des universités et de la recherche ont contribué à la formation de cette nouvelle réalité : Université télématique Pegaso, Université télématique Mercatorum, Université télématique San Raffaele Rome, Université télématique Iul, Université eCampus, Université télématique Leonardo Da Vinci et Université télématique « Giustino Fortunato ».  Professeur Paolo Miccoli ancien président d’Anvur, a été nommé président de l’association.

Entre stages et recrutement 

Le programme de stages diplomatiques ouvre 2023 avec un nouvel appel à candidatures destiné aux étudiants en maîtrise et en cycle unique.  Il sera possible de postuler sur www.tirocinicrui.it  en haut Le 16 février à 17 heures.  Les étudiants des 63 universités participantes pourront travailler avec des ambassades (153 places disponibles), des consulats (61), des représentations diplomatiques (36), des instituts culturels (57) et des délégations. Géographiquement, les places dans les lieux d’accueil sont réparties comme suit : 128 en Europe, 45 en Amérique du Nord, 31 en Afrique, 42 en Asie, 29 en Amérique centrale et du Sud, 22 au Moyen-Orient, huit en Océanie et trois en Italie. Les stages, dont 22 se dérouleront à distance, débuteront le 5 mai, prendront fin le 11 août 2023 et pourront être prolongés d’un mois. Les stages donnent droit à au moins un crédit par mois d’activité et à un remboursement minimal des frais de 300 EUR par mois s’ils sont effectués en personne. L’appel à candidatures et la liste des universités participantes peuvent être téléchargés à l’adresse suivante : https://www.tirocinicrui.it/pubblicato-bando-308-posti-tirocinio-presso-le-sedi-del-maeci/ . Senec , société spécialisée dans les solutions d’autosuffisance énergétique, poursuit sa croissance tant en Allemagne qu’en Italie. Pour 2023, l’objectif est de doubler le nombre d’employés. A la fin de l’année 2022, le nombre de salariés en Italie était d’environ 70 : pour cette année 2023, l’objectif est d’atteindre environ 140. C’est ce que l’on a supposé et budgétisé. Il est évident qu’une telle augmentation n’est pas facile à réaliser, notamment parce que certains chiffres (comme le installateurs ) en cette période florissante pour le secteur des énergies renouvelables et du photovoltaïque en particulier ne sont pas faciles à trouver et sont très demandés. Quant aux départements pour lesquels du personnel sera recherché cette année, ils vont du marketing aux ventes, du département technique au design, et des installateurs au département RH et au juridique. Vous pouvez postuler aux différents postes qui seront ouverts tout au long de l’année (ou envoyer des candidatures) en vous connectant sur le site : https://senec.com/it/chi-siamo/lavora-con-noi . Face à la croissance de Otovo Italie  prévoit de doubler le nombre d’employés d’ici la fin de l’année (actuellement 56 employés). « Parmi les objectifs pour 2023, nous prévoyons de doubler le nombre d’employés. – États Fabio Stefanini,  directeur général d’Otovo Italie, Autriche et Suisse -. Nous sommes toujours à la recherche de personnes dynamiques et actives dans les domaines de la technique et de l’ingénierie, qui constituent le cœur de notre entreprise, mais aussi de personnes prêtes à soutenir notre « révolution solaire ». Les candidatures peuvent être envoyées via Linkedin ou le site web de l’entreprise (https://www.linkedin.com/company/otovo-italy/jobs/ https://careers.otovo.com/positions ), mais font également appel à des agences de placement externes. Sinon, pour les candidatures spontanées, l’adresse de la responsable des RH, Giulia Begotti, est disponible ([email protected] ). eVISO Entreprise numérique cotée en bourse, dotée d’une infrastructure d’intelligence artificielle exclusive et opérant dans le secteur des matières premières. ayant clôturé la première phase de sa campagne de recrutement visant à renforcer toutes les divisions du groupe, avec 26 nouvelles ressources embauchées de juillet 2022 à janvier 2023, dont 54% d’hommes et 46% de femmes, annonce le lancement d’une deuxième phase visant à recruter dix nouveaux talents d’ici juin 2023.  Les profils recherchés sont : Responsable juridique et de la conformité, développeur d’opérations, analyste commercial, analyste des prévisions, développeur de logiciels, analyste de la tarification, responsable de l’efficacité énergétique, responsable de l’approvisionnement en énergies renouvelables et consultants en vente. Les parties intéressées peuvent consulter le portail : https://job.eviso.ai/ . « Depuis des années Pierre à clé  ne récompense pas le chiffre d’affaires, mais les bénéfices de l’entreprise », dit-il. Roberto Rosso  – faire participer tous les employés à la création de richesses et allouer en moyenne environ 20 % des bénéfices à leurs employés, ce qui peut aller jusqu’à 24 % en fonction de certains résultats. Il s’agit d’un mécanisme de récompense très apprécié, associé à un grand esprit d’équipe et au plaisir de grandir ensemble. La croissance de ces dernières années nous permet de regarder positivement vers l’avenir. Dans le courant de l’année 2023, nous prévoyons d’inclure de quatre à six nouvelles ressources  et nous recherchons des profils professionnels différents, allant du marketing opérationnel au conseil et aux études de marché. En particulier, nous recherchons actuellement analyste junior en études de marché  pour le département de production de l’analyse quantitative afin de traiter et d’analyser les ventes de l’industrie dentaire mondiale. Les professionnels qui ont une formation et des compétences spécifiques dans le secteur dentaire et qui aspirent à travailler dans le domaine du marketing ou des études de marché peuvent poser leur candidature sur notre page Linkedin ou en écrivant à : [email protected] « .

 

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *