sam. Fév 4th, 2023

Un enfant de chœur qui interagit avec le spectateur en lui offrant une image du Christ de la bonne mort. C’est la composition choisie par le peintre Manuel Mena Bravo (Séville, 1987) pour créer l’affiche de la proclamation universitaire de la Semaine sainte de Séville en 2023, une œuvre qui a été présentée le mardi 17 janvier à la maison de la confrérie Los Estudiantes.

Selon l’artiste, l’œuvre est une peinture exécutée dans le cadre du huile sur toile de lin belge, mesurant 81 x 116 cm.dans laquelle nous retrouvons un enfant de chœur, portant dans ce cas les vêtements de ceux qui accompagnent la Crucifixion, comme protagoniste de l’affiche.



L’enfant de chœur, en pied, est présenté regardant directement le spectateur avec un sourire malicieux. D’un geste rapide, il avance son pied droit, de sa main gauche, il nous offre une carte sainte du Seigneur.tout en tenant son panier avec l’autre. Ce « geste rapide » se traduit par la superposition de plans que l’artiste utilise en prenant différentes photographies et par les déformations provoquées par différentes applications photographiques créées pour les téléphones portables, renouant ainsi avec le thème développé dans des travaux antérieurs dans le cadre de la recherche pour sa thèse de doctorat.

Le moment se déroule sur un fond plat, complètement vide, où le blanc prédomine, avec un léger décalage vers les tons jaunes dans la partie supérieure et les tons bleus dans la partie inférieure. Cet arrière-plan place le protagoniste dans un lieu ambigu où n’apparaît même pas la ligne d’horizon, la seule approximation de la réalité étant l’ombre projetée par la figure elle-même et le texte de la manière la plus subtile, parvenant ainsi à donner du volume à la figure et à la situer dans l’espace, une claire une référence claire de l’artiste à l’œuvre Pablo de Valladolidpar Diego Velázquezet d’autres travaux ultérieurs.

Lire aussi:  La photo émouvante annonçant le chemin de croix des confréries de Séville

L’idée de Mena est de présenter l’enfant de chœur comme « un héraut des hérauts annonçant le Christ de la bonne mort », le Seigneur. « En nous offrant cette image, un geste simple, une image habituelle et typique de notre Semaine Sainte, il nous raconte quelque chose de beaucoup plus profond et transcendantal : comment un enfant, presque sans s’en rendre compte, nous offre innocemment le message le plus important que nous devons garder, l’abandon total, et nous invite à le prendre », a-t-il expliqué.

Après avoir dévoilé l’affiche, l’auteur a remercié « la Confrérie et son conseil d’administration pour toute leur aide dans la production de l’affiche ». Il a également remercié Álvaro Muñoz López, l’enfant de chœur qui est le protagoniste de l’œuvre.qui « poursuit la tradition de son père, de son grand-père et de son arrière-grand-père et qui, qui sait si un jour, prononcera la proclamation comme le fera cette année Ricardo Mena-Bernal Peña ».

La présentation de l’affiche a également permis de proclamer le crieur public de l’université pour 2023, Ricardo Mena-Bernal Peña (Séville, 2001), étudiant en quatrième année de médecine à l’université de Séville, qui prononcera son discours dans l’auditorium de l’université de Séville. le 21 mars, le mardi précédant le dimanche de la Passion.au Paraninfo de l’Université de Séville. Comme le veut la tradition, le crieur public de la Semaine Sainte de Séville de cette année a participé à l’événement, Enrique Casellas.

La première proclamation de l’université a eu lieu à 1973Le frère aîné était le bien-aimé Ricardo Mena-Bernal. Enrique Henares Ortega, étudiant à la faculté de droit, a été nommé crieur public. Depuis lors, la Proclamation de l’Université, organisée par la Hermandad de Los Estudiantes en collaboration avec l’Université de Séville, est devenue une date importante dans le calendrier du Carême à Séville. Depuis 1989, un affichiste formé à l’université a également été choisi pour concevoir l’affiche de la proclamation universitaire de l’année.

Lire aussi:  L'engagement des confréries dans la récupération de l'héritage du passé

Avec le 2023 de cette année, la Proclamation de l’Université a maintenant atteint son niveau d’excellence. quarante-septième édition.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *