dim. Jan 29th, 2023

Une superbe pièce pour le paso de la Notre Dame de l’Espérance de la Trinité. Le projet de nouveau piédestal présenté par le Frères Delgado a été choisi par les participants à l’assemblée de la confrérie du Samedi Saint. Ainsi, l’atelier de la Calle Goles, qui a déjà réalisé plusieurs travaux pour la confrérie, sera chargé de la réalisation de cet ensemble, qui s’inscrit dans la continuité de les évents fabriqués par Seco Velasco au milieu du siècle dernier et qui définissent tant l’esthétique de ce paso.

Il a fallu sept ans pour que cette pièce, considérée comme l’une des plus importantes de la Semaine sainte de Séville, devienne réalité. Sa conception est basée sur Carlos Bravo Nogales. Sa caractéristique la plus remarquable est les nombreuses chapelles qui abritent des images mariales. Le principal est présidé par la Virgen de los Reyes. Leur importance était telle qu’ils ont fait l’objet d’importantes expositions, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Espagne, comme le rappellent José Delgado.



Près de sept décennies après cette exécution, l’orfèvrerie de ce paso sera complétée par un piédestal en accord avec les évents, c’est pourquoi la même ligne a été conservée dans sa conception. À cette fin, il combine l’argent et l’or, et comporte également trois niches.

Motifs trinitaires

La principale, dans un premier temps, abritera une allégorie de l’Espérance (une femme avec une ancre), en relation avec la dédicace de la Vierge douloureuse du Samedi Saint, bien que ce motif, selon l’orfèvre précité, pourrait changer et enfin la niche pourrait accueillir une représentation de la Sainte Trinité, en allusion au premier paso de la confrérie. Les deux autres niches qui font office de coins du socle accueilleront deux saints trinitaires : Juan de Mata et Félix de Valois.

Lire aussi:  L'engagement des confréries dans la récupération de l'héritage du passé

Le piédestal est également divisé en deux parties. D’une part, une pièce plus grande, qui sera utilisée uniquement pour le paso (où se trouvent les niches susmentionnées), et une autre plus petite, la sobrepeana, où l’image mariale sera placée dans le paso, le camarín et le besamano.

Anciens salésiens

La relation des frères Delgado avec la Trinité n’est pas nouvelle. De leur atelier sont nés les couronne dorée avec lequel la Vierge douloureuse a été canoniquement couronnée le 10 juin 2006. Ils sont également les auteurs de la lanceurs du paso. Les trois orfèvres étaient également élèves du collège salésien, rattaché à la basilique de María Auxiliadora, d’où leurs liens étroits avec la corporation depuis des temps anciens.

Il n’y a pas encore de date pour sa première, car elle devra être finalisée lors d’une prochaine réunion avec le conseil d’administration. Compte tenu de sa réalisation compliquée, elle ne sera pas avant la semaine sainte 2024.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *