lun. Jan 30th, 2023

Un peu plus d’un an après son lancement en septembre 2021, et un succès commercial assez important en Italie également, Opel Grandland  méritait d’être vue de plus près, à travers une Test Touring  avec un itinéraire inhabituel au cœur de l’Europe. Une sorte de retour à la maison, errant à travers les Forêt-Noire et environs  en Allemagne, à l’est du Rhin, pour ce SUV urbain au flair allemand et au cœur français, qui n’est pas un acteur mineur du portefeuille. Stellantis  dans ce segment. Il faut dire d’emblée que la refonte stylistique récemment effectuée par Opel sur ses véhicules, notamment avec la proposition d’une nouvelle face avant nommée… Opel Vizor le visage moderne de la marque, a largement contribué à rajeunir l’image de la marque, la rendant plus contemporaine et plus pointue, ainsi que distinctive et immédiatement reconnaissable. Parmi les nombreuses versions de l’Opel Grandland, le choix s’est porté sur le modèle équipé de la Hybride rechargeable  hybride rechargeable 1,6 litre, capable de délivrer une puissance totale de 165 kW/224 ch et jusqu’à 360 Nm de couple, équipé d’une transmission automatique à huit rapports et d’une traction avant uniquement (il existe également une deuxième version 4×4 avec un deuxième moteur électrique sur l’essieu arrière).

Au départ de Milan nous atteignons par l’intermédiaire du Suisse  avec un parcours facile et essentiellement autoroutier d’environ 400 kilomètres, Fribourg-en-Brisgau, ville intéressante située à la frontière avec la France et célèbre pour son université, fondée en 1457, qui attire plus de vingt-cinq mille étudiants, également étrangers, et dont l’histoire est caractérisée par une longue période sous la domination de la couronne autrichienne, entre 1388 et 1806. De nombreuses rues du centre sont caractérisées par les Bachle (littéralement, petits ruisseaux), de petits cours d’eau qui étaient autrefois utilisés en cas d’incendie. La place principale est dominée par la majestueuse cathédrale, œuvre de l’importante famille Zahringhen et construite entre la fin du XIIe siècle et 1513 en pierre calcaire rouge, avec un clocher de 116 mètres de haut et 16 cloches, la plus ancienne datant de 1258. Il ne faut pas manquer la « lange rote », une saucisse rougeâtre de trente-cinq centimètres de long, qui se mange strictement dans la rue, achetée sur les étals donnant sur la place de la cathédrale, en optant pour la version avec ou sans oignons. Freiburg conserve également deux des cinq portes de l’enceinte médiévale de la ville, dont la Schwaben Tor, où se détache l’image d’un jeune homme qui s’efforce d’enlever une épine de son pied, métaphore des dangers qui guettent le voyageur en route vers la Forêt-Noire.

Le design de la carrosserie du nouvel Opel Grandland est défini par des lignes nettes. où l’Opel Vizor occupe une place centrale, ainsi que le pli typique d’Opel sur le capot. Les autres caractéristiques spéciales sont les pare-chocs et les panneaux latéraux, désormais peints en noir brillant dans notre version bicolore. La cabine offre des sièges ergonomiques actifs au confort très  » allemand « , certifiés par les spécialistes de l’association  » Aktion Gesunder Rücken e.V. « . (AGR), qui aident à maintenir une posture correcte au volant. Le système d’ouverture et de démarrage sans clé et le hayon électrique commandé par capteur, qui peut être ouvert et fermé d’un simple mouvement du pied sous le pare-chocs arrière, sont très agréables. La connectivité et le divertissement sont assurés par des systèmes multimédias modernes, tandis que le système de recharge sans fil situé dans le tunnel central permet de recharger les smartphones compatibles de manière propre et nette, sans câbles.

En quittant Freiburg, nous nous dirigeons vers le nord sur une centaine de kilomètres en direction de Baden Baden. Cette ville thermale célèbre et aristocratique, déjà connue à l’époque romaine, aurait inspiré le célèbre roman de Fyodor Dostoïevski, « Le joueur », avec son casino. A ne pas manquer, la Kurhaus, construite en 1821- 24 sur un projet de Frederich Wienbrenner, et, immédiatement à droite, la Trinkhalle, une salle d’eau néoclassique de quatre-vingt-dix mètres de long, caractérisée par une colonnade scénographique, où se trouve une source gratuite pour prendre une gorgée d’eau thermale. Et pour ceux qui veulent s’adonner à une authentique expérience de bain romain, un arrêt au monumental Friederichsbad, ouvert en 1877, s’impose : les bains suivent le style classique, offrant un parcours de différents bassins, du sauna le plus chaud au bain de vapeur en passant par les baignoires les plus froides.

Lire aussi:  Le football. Les équipes italiennes sortent du Top10 en matière de turnovers

Le moteur turbo essence de 1,6 litre et le moteur électrique assurent la traction des roues avant,  Notre Grandland Hybrid produit une puissance système plus qu’acceptable, surtout si l’on considère le caractère général du véhicule, qui n’est certainement pas voué à un comportement de course. Ce que nous apprécions, c’est la conduite confortable et sûre, avec une excellente tenue de route et une faible consommation, due en partie au kilométrage atteint avec le seul moteur électrique (consommation en cycle mixte WLTP : 1,8-1,3 l/100 km, émissions de CO2 41-29 g/km ; en cycle mixte NEDC : 1,9-1,5 l/100 km, émissions de CO2 43-34 g/km), qui garantit l’accélération d’une voiture de sport et une conduite partiellement sans émissions pendant environ 48 kilomètres, grâce également au freinage régénératif. On apprécie la transmission automatique électrique à huit rapports, veloutée et efficace, qui permet d’accélérer de zéro à 100 km/h en 8,9 secondes ; en mode purement électrique, on atteint une vitesse maximale de 135 km/h, tandis que l’exploitation de l’endothermie permet de monter jusqu’à 225 km/h, comme nous l’avons constaté sur les autoroutes allemandes, où ces vitesses sont autorisées.

Un peu plus de cent kilomètres nous séparent de l’ancienne Tübingen. célèbre pour son ancienne université fondée en 1477 par le duc Eberhard, qui a transformé la forteresse sur le Neckar en un centre international de culture. Le cœur de la ville est la place du marché, dominée par l’hôtel de ville décoré de fresques et son horloge astronomique datant de 1511 ; devant celui-ci se trouve la statue de Neptune, autour de laquelle un marché animé se tient trois fois par semaine. À quelques pas de là se trouve la cathédrale Stiftskirche construite en 1470-83, en face de laquelle se trouve la célèbre librairie antiquaire Heckehauer, qui a employé de 1895 à 1899 un vendeur appelé Herman Hesse. À une trentaine de kilomètres au sud-ouest, sur une colline boisée, se trouve le château féerique de Hoenzollern, dont les tours pointues ont été utilisées en 1975 par le réalisateur Stanley Kubrick pour décorer l’extérieur du film Barry Lindon.
Les phares avant adaptatifs IntelliLux LED® Pixel sont une autre caractéristique du SUV phare d’Opel,  où les 168 éléments LED intégrés adaptent en permanence le faisceau lumineux à la situation de conduite et à l’environnement sans éblouir les autres conducteurs. À cela s’ajoute le système de vision nocturne, présent pour la première fois sur une Opel : la caméra infrarouge du système détecte les personnes et les animaux jusqu’à 100 mètres de distance, en fonction de la différence de température par rapport à l’environnement, ce qui vous permet de réagir rapidement, même de nuit ou par mauvaise visibilité. Et toujours en matière de sécurité, une autre nouveauté associée à la transmission automatique est le système Highway Integration Assist. Grâce à une caméra et à des capteurs radar, le régulateur de vitesse actif maintient la distance avec le véhicule qui précède en fonction de la vitesse programmée, tandis que le système de maintien de voie actif maintient l’Opel Grandland au centre de sa voie et, grâce au système « Stop &amp ; Go », l’Opel Grandland reprend automatiquement la route après s’être arrêté. D’autres systèmes tels que la caméra avant et arrière, l’assistant de stationnement automatique et l’alerte d’angle mort latéral font également partie de la vaste gamme d’équipements.

Après avoir également laissé derrière nous le château de Hoenzollern, nous continuons vers le sud sur environ soixante-dix kilomètres en direction de Rotweil,  une petite ville fondée par les Romains en 77 après J.-C. et marquée par la longue domination de la Confédération suisse, de 1463 à 1802. Érigé sur un affleurement rocheux sur le Neckar, aux portes de la Forêt-Noire, il aurait donné naissance à la célèbre race de chiens : déjà au Moyen Âge, ils auraient été utilisés comme chiens de berger pour les troupeaux arrivant au marché aux bestiaux local. Non loin de là se trouve le village pittoresque d’Urach, qui ne compte aujourd’hui que 330 habitants mais qui est considéré comme le berceau de l’industrie horlogère de la Forêt-Noire, célèbre pour ses coucous. L’église paroissiale baroque de Tous les Saints, construite sur une église romane antérieure, est remarquable, caractérisée par un clocher élancé au sommet en forme d’oignon, entouré de tours carrées et de murs entourant le cimetière.

Lire aussi:  Privatisations. Les entreprises publiques italiennes sur le marché mais sans stratégie

Quelques kilomètres plus à l’ouest, le petit village de Breghenbach,  entouré de forêts et parsemé de fermes, où l’habitation des agriculteurs est combinée avec l’écurie dans un seul bâtiment, conformément à la tradition locale.

Parmi les équipement standard  Sur notre Grandland, nous avons pu apprécier à maintes reprises l’alerte d’accident avec freinage d’urgence automatique, ainsi que la détection des piétons, le système de maintien dans la voie, la reconnaissance des panneaux de signalisation, la détection de la fatigue (qui, il est vrai, est intervenue un peu trop fréquemment pour nous avertir de faire une pause) et le régulateur de vitesse avec limiteur de vitesse. Dès la version d’entrée, cependant, elle est équipée du siège conducteur Pure Panel avec centre d’information du conducteur de sept pouces et écran tactile couleur de taille similaire pour utiliser Apple CarPlay et Android Auto via le système d’infodivertissement Multimedia, tandis que le combiné d’instruments numériques de 12 pouces et l’écran tactile couleur de 10 pouces de série sont réservés aux versions GS Line et Hybrid. Pour couronner le tout, l’aide au stationnement avant et arrière, l’aide au stationnement automatique, la caméra de recul et l’alerte d’angle mort latéral, tous inclus de série, renforcent encore la sécurité.

Notre aventure touche à sa fin. Mais avant de rentrer à Milan, une rapide excursion à Donaueschingen où les rivières Berg et Brigach se rejoignent pour former le Danube, en allemand Donau, qui commence ici son voyage de 2840 kilomètres vers l’est, en direction de la mer Noire. La ville est également connue pour la famille von Furstenberg, qui s’y est installée à la fin du XIXe siècle et possédait la célèbre brasserie du même nom, qui propose des dégustations intéressantes et des visites guidées ; leur château abrite également la Donauquelle, autrefois considérée comme la source du Danube et marquée par une rotonde du XIXe siècle.

En conclusion, nous pouvons dire que cet Opel Grandland nous a convaincu. Au cours d’un voyage de plus de 1300 kilomètres sur des autoroutes, des routes nationales rapides et des petites routes à travers les bois, nous avons eu d’agréables confirmations : la confort de conduite  grâce aussi à une excellente insonorisation, une tenue de route sûre et une faible consommation de carburant (avec une batterie chargée)  sont les caractéristiques qui vous sautent le plus aux yeux. À cela s’ajoute un penchant général pour la substance, mais sans fioritures inutiles, qui maintient et confirme le positionnement distinctif « à l’allemande » de cette proposition du groupe Stellantis. Le prix de tout cela est de 48 850 €, plus 2 500 € pour le pack Ultimate de la version testée, qui comprend une carrosserie bicolore avec toit noir, des phares à LED Matrix et des phares antibrouillard, le Multimedia Navi et le Keyless Entry&Star : un prix non négligeable, si l’on considère également qu’il s’agit d’une hybride rechargeable en haut de la gamme.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *