dim. Fév 5th, 2023

Les travailleurs indépendants et les professions libérales qui n’ont pas de numéro de TVA pourront accéder à la prime de 200 euros prévue par le décret Aiuti, augmentée de 150 euros supplémentaires pour les revenus inférieurs à 20 000 euros par le décret Aiuti-ter. Le décret interministériel signé le 7 décembre par la ministre du travail et des politiques sociales, Marina Calderone, et le ministre des finances, Giancarlo Giorgetti, qui prévoit cet élargissement du nombre de bénéficiaires, a été enregistré par la Cour des comptes. Le ministère du travail explique que cela modifie les prévisions initiales de mise en œuvre de la mesure pour les travailleurs indépendants et les professionnels assujettis à la TVA.

L’objectif de cette mesure est de lutter contre la cherté de la vie due à l’augmentation des coûts énergétiques et à la dégradation de la situation internationale. Établie par le décret-loi du 17 mai 2022, la mesure prévoyait la création d’un fonds, qui a été financé en août. Par la suite, la prestation a encore été augmentée de 150 euros supplémentaires pour les revenus les plus faibles.

L’extension prévue par le nouveau décret ministériel concerne un potentiel de 80 000 personnes : 30 000 travailleurs indépendants et environ 50 000 professionnels, dont environ 30 000 résidents en médecine et en chirurgie. Pour bénéficier de la prime de 200 euros, les candidats doivent avoir perçu un revenu brut total ne dépassant pas 35 000 euros et déposer une demande sur le site de l’Inps.

Le nombre de bénéficiaires, à l’exclusion des 80 000 « admis » par le nouveau décret, était d’environ 480 000 profesionnels. La prime de 150 euros pour les bas revenus (cumulable pour les indépendants) a en revanche été perçue par 22 millions d’Italiens, dont des travailleurs et des retraités.

Lire aussi:  La reprise du Shiba Inu est iminante : Investissez maintenant !

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *