dim. Fév 5th, 2023

Le maire de Neukölln Martin Hikel (SPD) a mis en garde, après les émeutes de la Saint-Sylvestre, contre le fait de désigner en bloc les personnes issues de l’immigration dans le quartier berlinois comme des coupables.

Dans certaines parties de Neukölln, jusqu’à 90 pour cent des gens ont une histoire d’immigration, a déclaré Hikel mercredi soir dans le journal télévisé de la chaîne ARD « Tagesthemen ». « Une grande partie des gens vit ici paisiblement, et une grande partie est aussi parmi les personnes concernées qui ont été victimes de cette violence », a-t-il dit.

Hikel a souligné qu’il était au contraire décisif de traduire rapidement les auteurs identifiés en justice et de les condamner. Compte tenu des infractions commises, des peines de prison allant jusqu’à cinq ans sont possibles. Le maire de l’arrondissement s’était également prononcé auparavant en faveur d’une interdiction de vente de feux d’artifice.

Certaines parties de l’arrondissement de Neukölln ont été au cœur des incidents de la nuit de la Saint-Sylvestre. Des émeutes ont éclaté dans plusieurs villes, au cours desquelles les forces de l’ordre et les pompiers ont été attaqués. A Berlin, 145 personnes ont été arrêtées provisoirement, pour la plupart des hommes. Selon la police, 18 nationalités différentes ont été recensées : 45 des suspects étaient de nationalité allemande, suivis de 27 suspects de nationalité afghane et de 21 Syriens.

Lire aussi:  Deux morts dans des coups de feu à Paris

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *