mer. Fév 28th, 2024

L’aventure entrepreneuriale de Lapo Elkann dans le secteur de la lunetterie se termine par sa liquidation. L’assemblée des actionnaires de Italia Independent a décidé il y a deux jours de dissoudre la société  et a nommé Marco Cordeddu, l’actuel directeur général, comme liquidateur. Les actions de la société, qui est cotée en bourse depuis dix ans, sont suspendues aujourd’hui.

La procédure de liquidation représente la conclusion naturelle du processus de réorganisation de l’entreprise, fondée en 2007, qui a été rendu possible grâce à l’injection de ressources personnelles de l’actionnaire Lapo Elkann qui, bien qu’il ait joué un rôle essentiellement créatif depuis la constitution de l’entreprise, a permis à cette dernière de faire face à ses obligations. En effet, au cours du premier semestre 2023, les sociétés du groupe ont mené à bien les procédures de restructuration de la dette grâce à la contribution financière de l’actionnaire de référence, Lapo Elkann. Elkann  précisément, que, après avoir versé plus de 25 millions d’euros dans les caisses du groupe, avait ajouté des ressources personnelles de plus de 12,8 millions d’euros  pour permettre la réussite de l’opération.

La dernière injection de liquidités chg remonte à un an et est intervenue après l’accord avec les créanciers (Unicredit, Intesa, Bnl, ifis, Banco Bpm, entre autres), qui ont obtenu des quotas de remboursement compris entre 10 et 20 pour cent

La décision de liquidation, lit-on dans une note, a été prise parce que le conseil d’administration n’a pas reçu d’offres contraignantes, dûment garanties, pour la capitalisation de la société, comme l’avait décidé le conseil d’administration lors de sa réunion du 15 décembre. L’assemblée des actionnaires a décidé de changer la dénomination sociale d’Italia Independent Group en IIG, conformément aux accords conclus dans le cadre de la vente de la marque Italia Independent en septembre 2023, et de transférer le siège social dans la commune de Valperga.

Lire aussi:  L'essai. Mercedes GLC 300 Coupé : un long voyage avec l'hybride rechargeable

Le 12 septembre dernier, Italia Independent avait conclu un accord avec M Group, la société contrôlant le groupe Modo d’Alessandro Lanaro, pour la vente de la marque « Italia Independent  mais, bien que la valeur nette de la société soit positive, suite à la vente de la marque, les sociétés du groupe n’avaient plus d’activité opérationnelle, et le conseil d’administration a donc décidé de soumettre aux actionnaires la décision de les dissoudre et de les liquider.

Pour l’entrepreneur, parmi les héritiers de la dynastie Agnelli, la liquidation représente un coup dur. Elkann représentait en effet l’image publique du projet, mais sans y être totalement impliqué. Un actionnaire clé, plus déçu que jamais, est en train d’accepter ce qui s’est passé. La situation est d’autant plus délicate que des actionnaires tiers étaient également impliqués. Il suffit de penser à la participation de près de 30 % dans Creative Ventures, contrôlée par Avm Gestioni Talent Fund et le fonds Centurion. Italia Independent n’a pas été en mesure de clôturer un bilan positif depuis 2016. Sept ans de pertes, pour un total de 86 millions d’euros, et une dégringolade compréhensible en bourse, de 26 euros en 2013 à 0,16 centimes la semaine dernière.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *