mer. Fév 28th, 2024

Il a été présenté l’édition 2024 du Salon de l’automobile de Genève également connu sous l’acronyme GIMS  (Salon international de l’automobile de Genève), qui ouvrira ses portes le 26 février avec une journée presse, et pour le public sera ouvert du 27 février au 3 mars . Ce rendez-vous reprend après un arrêt de quatre ans  dans son lieu de prédilection, après son aventure en octobre dernier à Doha, au Qatar, qui a accueilli plus de 180 000 visiteurs. Malgré la présence limitée des grands constructeurs automobiles occidentaux, à l’exception de quelques uns comme le Groupe Renault  qui dévoilera la nouvelle Renault 5 électrique  e Dacia Spring ou quelques constructeurs italiens de niche comme ErreErre Fuoriserie, Kimera Automobili et Totem, les organisateurs pourront compter sur la présence de nombreuses marques d’Extrême-Orient, en particulier de Chine, telles que BYD et MG Motor . Les éléments suivants ont été annoncés 15 premières mondiales .

Sandro Mesquita PDG du salon, a déclaré que « GIMS 2024 représente une toute nouvelle façon de faire un salon automobile. Il est plus ciblé et plus collaboratif que jamais avec chacun des exposants, offrant quelque chose d’unique au visiteur. Il s’agit d’expériences immersives sur mesure, de la possibilité d’entendre et de partager les points de vue et la vision de la mobilité future de certains des leaders de l’industrie, ainsi que des premières mondiales que les visiteurs attendent du Salon international de l’automobile de Genève.

En fait, la nouvelle formule de l’exposition propose une approche innovante. Le concept du salon, « Auto.Future.Now’. sera divisé en quatre domaines thématiques : Adrenaline Zone, Design District, Mobility Lab et Next World. . L’Adrenaline Zone accueillera notamment des véhicules ultraperformants, des éditions limitées, des pièces uniques « sur mesure » et le monde du sport automobile, tandis que le Design District célébrera l’art et le savoir-faire du design automobile avec Pininfarina. Du 28 février au 1er mars, les visiteurs pourront participer aux masterclasses biquotidiennes « Learn to Sketch with Frank » (Apprendre à dessiner avec Frank) avec le célèbre designer automobile Frank Stephenson. Le laboratoire de la mobilité sera un parc d’innovation destiné aux opérateurs de mobilité, à leurs partenaires et aux fournisseurs de technologie. Il informera, inspirera et présentera les dernières découvertes et célébrera l’innovation automobile qui façonne l’avenir. En entrant dans le Next World, créé en collaboration avec les créateurs de la série Gran Turismo, Polyphony Digital, les visiteurs peuvent se défier et défier d’autres concurrents dans un simulateur de course. La Galerie des classiques – « 100 ans d’icônes », qui célèbre le 100e anniversaire du GIMS en tant que salon international de l’automobile (créé en 1905, il a obtenu le statut de salon international en 1924), présentera 35 voitures emblématiques qui ont marqué l’histoire de l’automobile, dont beaucoup ont fait leurs débuts lors d’éditions précédentes du salon de l’automobile de Genève. Des modèles tels que la Jaguar E-type « 9600 HP » de 1961, la Porsche 901 « Quick Blue » de 1964 et la Ferrari 500 Superfast de 1964. En outre, pour la première fois dans l’histoire de l’automobile, les deux versions à carrosserie différente de la Bugatti Royale 41.111 seront présentées ensemble : l’Esders Roadster et le Coupé de Ville Binder.

Lire aussi:  Transport aérien. Alitalia entame des procédures de licenciement pour 2 700 employés

Le 26 février, les lauréats seront annoncés et récompensés la voiture de l’année tandis que le lendemain, des leaders de l’automobile, de la technologie et du design partageront leurs idées et leurs visions sur l’avenir de la mobilité. Luca de Meo (PDG du groupe Renault), Natalie Robyn (PDG de la FIA), Chris Bangle (directeur général de Chris Bangle Associates), Frédéric Bertrand (PDG et directeur de l’équipe Mahindra Racing), Marco Parroni (CMO Julius Baer), sont parmi ceux qui monteront sur scène pour aborder divers sujets, notamment l’électromobilité, l’évolution du design, la conduite autonome et le développement durable, sous la direction de Roger Atkins, fondateur d’Electric Vehicles Outlook.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *