ven. Juin 14th, 2024

L’intelligence artificielle continue d’évoluer et ses capacités progressent chaque jour. Google a d’ailleurs annoncé que son nouveau modèle était désormais capable de résoudre des problèmes mathématiques complexes. L’entreprise a mis son intelligence artificielle à l’épreuve et a pu résoudre 25 des 30 problèmes auxquels ont été confrontés les participants aux dernières Olympiades de mathématiques.

La grande nouveauté est que ce programme s’entraîne tout seul et ne nécessite pas d’intervention humaine. Les systèmes d’intelligence artificielle éprouvent souvent des difficultés à résoudre des problèmes mathématiques complexes en raison d’un manque de raisonnement et de données d’entraînement.

Google présente aujourd’hui un nouveau modèle capable de résoudre des problèmes de géométrie au même niveau que les gagnants d’une olympiade de mathématiques.

AlphaGéométrie

Le système de Google DeepMind s’appelle AlphaGeometry et sa description a été publiée dans la revue Nature. Ses concepteurs affirment que le nouveau modèle représente une « percée » dans les performances de l’IA.

« Avec AlphaGeometry, nous démontrons la capacité croissante de l’IA à raisonner logiquement et à découvrir et vérifier de nouvelles connaissances. La résolution de problèmes de géométrie de niveau olympique est une étape importante dans le développement du raisonnement mathématique profond, sur la voie de systèmes d’IA plus avancés et plus généraux », résument les auteurs.

« Il s’agit d’une étape importante qui marque un jour dans l’intelligence artificielle ».

Rafa López

Imaginez une ardoise vierge qui se remplit progressivement d’informations. Elle rectifie, recalcule, corrige les données… et trouve la réponse. C’est tout simplement la dernière avancée de l’intelligence artificielle : « Elle parvient à générer du contenu à partir de rien. Cela signifie qu’il n’a pas besoin de consulter une base de données, mais qu’en effectuant des calculs à partir de zéro, sans aucune aide humaine, il a pu résoudre une série de problèmes mathématiques très complexes », explique Rafa López, de Perception Point.

C’est là l’essentiel : il n’a reçu que quelques problèmes de base et des règles géométriques et, à partir de là, il a pu développer ses propres données : « C’est une étape importante qui marque un jour en termes d’intelligence artificielle », ajoute M. López.

Il défie le champion des Olympiades de mathématiques

En fait, le système est capable de résoudre des problèmes de géométrie complexes à un niveau similaire à celui d’un médaillé d’or humain aux Olympiades internationales de mathématiques.

Lors d’un test comparatif portant sur 30 problèmes de géométrie dans le cadre de cette compétition, AlphaGeometry en a résolu 25 dans le temps imparti.

Selon DeepMind, le système précédent le plus avancé a résolu 10 de ces problèmes de géométrie et un humain moyen médaillé d’or a résolu 25,9 problèmes.

Actuellement, AlphaGeometry se limite à des formes spécifiques de géométrie, mais les auteurs suggèrent que la méthode peut être appliquée à d’autres domaines mathématiques. Toutefois, selon les experts, il s’agit là du premier pas vers une intelligence artificielle dépassant l’intelligence humaine…

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *