ven. Juin 14th, 2024

Il n’y a pas eu de surprises sensationnelles dans le Classement 2023 des voitures les plus vendues en Italie , à l’image d’un marché qui a clôturé à 1 566 448 inscriptions  (+19% par rapport à 2022) : elle aurait pu être meilleure sans un mois de décembre médiocre qui n’a marqué que +6,2%. En tout cas, c’est une année où pratiquement tous les constructeurs peuvent se vanter d’avoir augmenté leurs ventes : Les seules exceptions dans le top 30 sont Fiat (-2,45% en raison d’un mois de décembre horrible au cours duquel il a été dépassé par Volkswagen d’environ 200 unités) et Citroën (-5,47%). Par rapport à 2022, la Jeep Renegade (qui était sixième et est maintenant onzième), la Toyota Yaris (qui est passée de la huitième à la seizième place, en partie en raison de l’essor de sa sœur Cross) et la Peugeot 208, qui était dixième l’année dernière et quatorzième à la fin de 2023, ont toutes disparu du top 10. Un aspect à ne pas sous-estimer : en 2024, pour les quatre premiers modèles du classement (Panda, Ypsilon, C3 et Duster), de nouvelles générations sont en route.  et il est facile d’envisager des bouleversements dans le classement à la fin de l’année 2024. Voici ce qu’il en est les 10 modèles les plus vendus sur la base des données de l’UNRAE

1) Fiat Panda.  Nous sommes (et restons facilement) un marché où les petites voitures font l’histoire à part. D’où un nouveau record pour la citadine par excellence de l’histoire récente, la Fiat Panda : 105 384 immatriculations en 2022, 102 625 à la fin de l’année. Deux fois plus que la deuxième, alors que l’année dernière l’écart était plus important. Mais en réalité, le véritable enjeu est de voir ce que fera l’héritier.

2) Dacia Sandero.  Il n’était pas difficile de prévoir que la Sandero – quatrième l’an dernier – allait remonter dans le classement et la voici donc sur la deuxième marche du podium avec 48 398 unités, contre 33 922 l’année précédente. Rien d’étrange : la double configuration (Streetway et Stepway, avec des roues plus hautes) et le rapport qualité/prix favorable en font la voiture la plus vendue sur le continent en 2023.

3) Lancia Ypsilon.  Il ne sera pas facile pour l’héritier – les débuts avec la Launch Editon sont prévus pour la mi-février – de réitérer le succès retentissant des deux générations d’Ypsilon, qui ont succédé à autant d’Y. Deuxième en 2022, la série actuelle a reculé d’un cran malgré quelque 4.000 ventes supplémentaires. Au total, 44 891 exemplaires ont été immatriculés en 2023 : un record inimaginable.

4) Toyota Yaris Cross.  Le fer de lance de l’armada Toyota qui, en quelques années, est devenu un acteur majeur du marché italien. Elle s’est très bien comportée, passant de la neuvième place l’année dernière où elle avait dépassé les 26 000 unités. Cette progression s’est faite au détriment de la première Yaris, qui a reculé dans le classement.

5) Fiat 500.  Une autre icône, la seule voiture fabriquée en Italie à se battre dignement hors des frontières avec la variante électrique, deuxième sur notre marché derrière l’insaisissable Tesla, et désormais engagée dans la conquête de l’Amérique. Elle a perdu quelques unités par rapport à 2022, mais a perdu deux places pour atteindre 32 891 immatriculations. En 2024, il sera difficile de la voir remonter, compte tenu de l’ancienneté de la gamme thermique.

6) Volkswagen T-Roc.  Si le constructeur allemand a pu fêter une excellente fin d’année, c’est principalement grâce au SUV compact qui, en décembre, n’a été battu en immatriculations que par la Panda. De 14ème en 2022, elle est passée à la sixième place avec 32 969 unités. Il n’est pas exclu de la voir sur le podium dans les six prochains mois : peut-être parce que – fait sensationnel – elle n’a que des moteurs essence et diesel.

7) Renault Captur.  La surprise de l’année, qui a contribué à l’excellent résultat de l’entreprise : + 35,52%. C’est surtout la validité d’une motorisation hybride – comme l’éprouvée E-Tech – qui a fait la différence. 31 128 ventes de janvier à décembre contre 25 456 en 2022, année où elle était la première voiture à sortir du top 10. C’est dire la force des hybrides complets, qui représentent désormais 36,2 % du total.

8) Citroën C3.  Un autre modèle à succès qui attend une nouvelle génération, avec une forte orientation électrique. La sortante s’est encore bien comportée en 2022 avec 31 059 immatriculations, soit un peu moins qu’en 2022 où elle a terminé cinquième. Une baisse prévisible, mais c’est la seule Citroën à se distinguer dans une saison peu glorieuse pour le constructeur transalpin.

9) Ford Puma.  Elle tient le haut du pavé, d’autant que la deuxième voiture la plus vendue par Ford est le Kuga en 27ème position : la compacte de l’Ovale Bleu – grâce à sa large gamme de motorisations – a totalisé 30 804 immatriculations au cours des douze derniers mois, soit un peu moins qu’en 2022 où elle terminait tout de même à la 9ème place. Mais le sentiment est que Puma quittera le top 10 à la fin de l’année.

10) Dacia Duster.  Un petit phénomène qui ne perd pas de son éclat : la série qui sera renouvelée dans quelques mois a encore réussi à se hisser à la dixième place, en vendant environ 5 000 unités en 2022 et en clôturant à 30 155 immatriculations en 2023. Compte tenu des prémisses de la prochaine – plus belle, mieux équipée et toujours à un prix très compétitif – il est naturel de la penser dans le top 5 d’ici la fin de l’année.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *