mer. Mai 22nd, 2024

« Il est essentiel d’investir dans le développement de la filière laitière pour assurer sa compétitivité. En tant que leader du secteur, nous avons la responsabilité non seulement de continuer à investir, mais aussi de travailler en réseau et d’identifier les voies partagées par les différents acteurs du secteur, qui peuvent soutenir les produits laitiers italiens à l’intérieur du pays, en mettant de plus en plus l’accent sur la durabilité, et à l’étranger, en valorisant nos spécialités locales ». Giovanni Pomella , Ad di  Lactalis  en Italie, est lucide sur l’avenir de l’industrie et du groupe qu’il dirige.

Pour Lactalis, l’Italie est un pays « stratégique ». A tel point que des investissements de 160 millions en 2023-20 24 Plus de 248 millions d’euros, soit 60 % du montant alloué par le PNR, ont été investis dans l’innovation et la mécanisation du secteur agricole au cours des cinq dernières années. Des chiffres présentés ce matin au nouveau siège de Milan et qui, comme l’a expliqué la direction de l’entreprise, sont axés sur la durabilité, la recherche et le développement, la logistique, la modernisation des usines et la valorisation des appellations d’origine protégées. Selon l’étude « Country Impact Study » réalisée par The European House – Ambrosetti sur la contribution du groupe transalpin à l’Italie, Lactalis est le premier acheteur de la filière laitière italienne, dont il tire 11,7 % de la valeur totale de la production, ainsi que la première entreprise internationale du secteur agroalimentaire en Italie en termes de nombre de sites de production et de capillarité, et l’acteur le plus important, avec 2,9 milliards de revenus, soit 14,5 % du chiffre d’affaires total du secteur italien. En 2022, le groupe a généré en Italie 7,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires. e soutenu par 23 515 emplois y compris les industries connexes, ont fait appel à plus de 5 650 fournisseurs italiens pour une valeur d’achat totale de 1,85 milliard et à environ 1 100 fournisseurs de lait répartis sur l’ensemble du territoire italien.

En outre, l’étude souligne que 42 % des volumes sont destinés à l’exportation, avec 1 800 fromages entièrement produits en Italie et vendus dans 112 pays. Avec une collecte annuelle d’environ 1,5 milliard de litres, en hausse de 44% au cours de la dernière décennie, Lactalis est le premier acheteur de lait italien.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *