mer. Avr 24th, 2024

Ce soir à l’OAKA, au Panathinaikos, le Virtus Bologna va faire preuve de maturité après avoir occupé la deuxième place de l’EuroLeague derrière l’invincible Real Madrid. La troupe de Banchi revient de la victoire convaincante dans le derby italien de mardi contre l’Olimpia Milano. Le coach devrait confirmer les douze qui ont joué sur le terrain, l’équipe est déjà à Athènes, une heure avant le match voici la liste : Cordinier, Lundberg, Belinelli, Pajola, Smith, Dobric, Mascolo, Cacok, Shengelia, Hackett, Dunston, Abass. Deuxième match vendredi 17 novembre, 20h15, en direct sur Sky Sport Arena et DAZN.

Couverture en direct.

4ème trimestre – Cordinier à l’ouverture, Pajola à la contre-attaque +5 à la 31e minute. Shengelia se lance dans un double-double, mais le Panathinaikos n’a pas l’intention de baisser les bras. Vildoza et Dunston à la faute, récupération du ballon pour Bologne à 7’53 ». Grigonis trouve un panier et commet une faute 65-67 à 7′. Pana trouve de l’énergie, Dunston commet sa quatrième faute personnelle. Mitoglou égalise par en dessous et Banchi demande un temps mort à 6’30 ». Contre-attaque de Lessort avec Bimane, qui dans l’action suivante se débarrasse de Shengelia pour un 2+1. Lessort trouve des rebonds libres 1/2, Abass prend la bande, et Sloukas prolonge. Le break de 12-0 est clôturé par Hackett à 4’12 » avec un 2ì1 pour 75-70. Deux par Lessort et une domination absolue au rebond dans le quatrième quart d’heure avec Mitoglou à deux chiffres. Sloukas avec 3’20 » dans la lunette pour 79-70. Technique pour Belinelli, qui se plaint de fautes unilatérales (23 Virtus, 13 Panathinaikos). Sloukas frappe le coup franc. Mitoglou marque en contre-attaque. 82-70 et temps mort de Banchi à 2’26 » de la fin. Sloukas commet une faute sur Hackett 2/2. Mitoglou fait un triple dans le coin. Une autre faute sur Dunston libre 0/2. Contact dans la zone de Bologne entre Pajola et Lessort. Libre pour Vildoza 1/2, libre antisportif pour Pajola 2/2. Dernière action, Virtus n’arrive pas à rattraper son retard, Balcerowski et Shengelia marquent. Avec 12,9″ libre pour Grant 2/2. Le match se termine 90-76.

Panathinaikos Athènes – Virtus Bologna 90-76. Score : 24p+10r Mitoglou, 11 Sloukas, Nunn et Vildoza, 10p+9r Lessort, 10 Balcerowski pour le Panathinaikos ; 20 Belinelli, 17p+11r Shengelia pour le Virtus. Ataman remporte le numéro 200 en EuroLeague.

Le commentaire: Pendant les trois quarts et un peu plus du match, Virtus tient bien le terrain. Mais en deuxième mi-temps, le vent tourne : en 20 minutes, le Panathinaikos ne commet que 4 fautes, et dans le dernier quart-temps, Lessort devient physique, remettant même de l’ordre dans les statistiques de rebond de l’équipe (37-33). Difficile de savoir où s’arrêtent les mérites des Verts et où commencent les démérites de Segafredo, qui n’a commis qu’une seule faute dans les 3’20 ». Banchi dira qu’il n’a pas fait les bons choix.

3ème quart-temps – Un deux de Mitoglou et un trois de Belinelli à la 21ème minute. Mais la quatrième faute de Hackett arrive, mais Belinelli avec son deuxième triple d’affilée dépasse les 47-48. Avec un triple de Mitoglou à 7’25 ». Vildoza l’étend à 24′, mais avec 5’44 » le triple de Smith -1. Triple de Pajola, qui dépasse encore 52-54 à la 25′. Grant bloque Smith sur la contre-attaque. Temps mort. Sloukas égalise à 4’13 », Shengelia fait +2. Sloukas reçoit un coup involontaire de Pajola au visage, pas de comportement antisportif. Vildoza marque à trois points, mais Shengelia fait passer le score à 57-58 à 3′ de la fin. Vildoza marque à trois reprises, mais le score est de 24′. Corddinier et Belinelli ne se comprennent pas et gâchent une contre-attaque en moins de 2′. Libre pour Vildoza 2/2 +1 Verts. Le triplé de Belinelli éteint l’OAKA. Pana commet sa première faute du quart-temps à 33″ du buzzer. Shengelia profite du décalage avec Vildoza qui répond par un triple pour les Verts. 62-63 à 30′. 17 Mitoglou, 20 Belinelli.

2ème quart-temps – Défense asphyxiante du Panathinaikos. Cacok oblige Lessort à violer une passe, Abass met le tap-in, faute offensive de Lessort 21-17 à 11′. Virtus rate son tir de l’arc, Lessort se rattrape, mais Smith maintient l’écart à +4. Sloukas obtient deux lancers francs à 7’45 » +6. Trois secondes offensives pour Pana, Ataman proteste mais Cacok dunke. Nunn trouve le chemin d’un jeu à trois points à 6’34 » 28-21. Balcerowski bloque Smith, mais le rebond offensif récompense Abass. Nunn inscrit +7, le triple de Lundberg relance Bologne. A 15′, Balcerowski maintient le +6 et Mitoglou en ajoute deux, Banchi prend un temps mort 34-26. Shengelia et Sloukas marquent sur leur retour ; à 3’41 » Belinelli marque un triple et à 3’10 » de deux Hackett +3 Pana. 2/2 par Nunn au lancer franc et 2/2 par Lundberg. Mitoglou marque à nouveau, Shengelia répond avec force. Temps mort. Triple de Grant, dunk de Dunston (2500 points en EuroLeague), nouvelle course de Sloukas mais cette fois il est stoppé par Lundberg. Ataman et la foule protestent, et un technique inévitable arrive avec 47,6, Belinelli met dans le libre. Shengelia n’a pas de chance, Belinelli manque l’avance avec 33″ sur Grant, libre 2/2. Belinelli répond du deux, Ataman à 13,6 demande un temps mort. Nunn, bien marqué, tire court au buzzer de la mi-temps. 45-42.12 Mitoglou, 11 Nunn ; 11 Belinelli, 9 Shengelia.

1er quart-temps – 0-2 par Dunston et double par Shengelia, mais Grigonis abrège avec un triple à 1′. Dunston arrête Nunn, mais sur la contre-attaque voici le 2+1 de Mitoglou. Belinelli marque un triple, Balcerowski et Shengelia 8-9 à la 3ème minute. Balcerowski réussit deux lancers francs, Dunston à mi-distance avec 6’30 ». Un autre crossover pour Nunn, Balcerowski en transition trouve deux autres lancers francs à 5’50 » 2/2 14-11. Défense agressive du Pana, mais Virtus ne joue pas non plus, temps mort. Quatrième balle perdue pour Segafredo, et Nunn s’étend sur un rebond offensif. Belinelli fait 16-13 mais Mitoglou marque de l’arc à 2:50 de la fin pour les Verts. 1/2 par Shengelia dans la lunette et la même chose par Smith. Deux jolis lancers francs pour Mitoglou +6 à 1’18 ». Dobric se plaint d’une faute non sifflée, Pajola met le buzzer sur le fer et c’est… 21-15 à 10′.

Séance d’entraînement de Virtus Segafredo à OAKA.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *