mer. Avr 24th, 2024

Dans l’attente de l’arrivée de Smith et toujours dans la difficulté de constituer le nouveau groupe de joueurs, le Dinamo Sassari s’est imposé comme l’un des meilleurs clubs du pays. Banco di Sardegna Sassari fait un carré et remporte le premier succès de la saison en Basketball Champions League. Un résultat qui donne du moral et de la confiance au groupe entraîné par le coach Piero Bucchi qui, après un départ timide et le premier break de 7 points des locaux, entre dans le match mené par un super Stéphane Gombauld (18 points + 9 rebonds) et trouve de la fluidité en attaque et de l’intensité en défense. L’équipe répond par une bonne performance chorale : bon impact de Treier en première mi-temps (11 pts), double-double de McKinnie (13 pts+12 rb), bon Whittaker (11 pts, 4 as) et Tyree (14).

L’heure de la BCL. Troisième journée de Basketball Champions League : Le Dinamo Banco di Sardegna, en pleine forme après le match à Varese, affronte les Allemands de Ludwigsburg. Les hommes du coach Piero Bucchi, privés de Diop et en attente de l’arrivée de Smith, abordent le terrain allemand en quête d’un succès important pour donner de la confiance et de l’ambiance au groupe.

BATAILLE OUVERTE – Les hôtes commencent fort avec un break de 7-0, les insulaires débloquent avec Gombauld qui, après presque 2′ de jeu, marque les 4 premiers points de Banco. Le Français est également à l’origine de deux arrêts de jeu, tandis que Ludwigsburg frappe à l’arc avec trois tirs à trois points. Whittaker se joint également à la cause, Melson écrit l’allemand +5 (15-10), mais il y a le bon impact de Treier sur le match avec des lancers francs pour encaisser la faute antisportive de Melsons. Le Dinamo prend contact avec Gombauld, Treier et McKinnie (22-18). Cappelletti signe un jeu à trois points et le panier du dépassement à 22-23. Les lancers francs des locaux mettent fin au premier quart-temps 24-23 : Riesen ferme la marche avec 5/10 à l’arc contre 0/3 pour Sassarese.

BANCO EST LÀ – En deuxième mi-temps, après les deux premiers points de Childs, Banco fait une pause de 10 points : les hommes de Bucchi se débloquent à longue distance avec Treier et Gentile et prolongent avec McKinnie (26-33). Tyree entre également en jeu, inscrivant 5 points d’affilée pour un nouveau +8 (30-38). C’est Patrick qui débloque les maîtres des lieux, la défense insulaire resserre ses mailles et met Riesen en difficulté : Kruslin marque à l’arc : Gentile et Whittaker poursuivent le break. Au deuxième buzzer, le tableau d’affichage indiquait 38-45, avec 9 points d’un bon Treier (6/6 du point et 1/3 de l’arc) et 8 de Gombauld. Les pourcentages des insulaires se sont améliorés avec 4/9 à l’arc mais surtout 20 rebonds.

DINAMO AHEAD – Au début de la seconde mi-temps, McKinnie scelle l’avance à deux chiffres (38-48), mais les hôtes veulent remonter la pente et s’appuient sur Graves qui inscrit le -2. Le coach Piero Bucchi demande une minute et son équipe sort bien du temps mort : l’attaque de Sassarese est menée par un Gombauld en grande forme (14 points, 4rb en 20′) pour le nouveau +6. Lewis mène Riesen mais le Dinamo accélère le rythme : lancers francs du centre français, puis une excellente action chorale avec une passe décisive de Whittaker pour la bombe de McKinnie (50-57). L’ancien joueur des Golden State Warriors marque 10 points et 7 rebonds. Kruslin déclenche la contre-attaque fermée par Gombauld Les hôtes tentent de réduire l’écart mais le panier de Tyree et un dit +10 (54-64). Graves et Childs sur les planches pour Ludwigsburg, le Dinamo mène 59-68 à la 30ème minute.

BATAILLE JUSQU’A LA FIN – Le jeu à trois points de MCKinnie ouvre le dernier quart-temps, Tyree laisse son homme en place et cloue le 59-73. Le coach King demande une minute et l’équipe locale rouvre le jeu avec deux bombes de Polas, de -14 à -8. Bucchi temporise et les verts et blancs réagissent avec Tyree, le triple du capitaine et Cappelletti pour une nouvelle avance à deux chiffres (70-80 à 6′ de la fin). Mais les Allemands ne lâchent pas le morceau, se rapprochant à nouveau cette fois avec Melsons et Graves, et revenant à une possession, 70-80 à 79-82. A 100 » de la fin, Whittaker renvoie un ice-ball de l’arc de cercle, Tyree marque un excellent panier pour l’île +8 et l’hypothèque sur le premier succès dans la coupe, scellé par les lancers francs de Kruslin qui clôturent le match 79-89.

MHP Ludwigsburg – Dinamo Banco di Sardegna 79-89 (24-23 ; 14-22 ; 21-23 ; 20-21)

Ludwigsburg. Hammond 2, Bhre, Patrick 6, Graves 22, Buie 3, Lewis 11, Childs 7, Melson 6, Polas 15, Santana Mojica, Peta, Edigin 4. All. Joshua King

Dynamo. Cappelletti 7, Pisano, Treier 11, Tyree 14, Kruslin 7, Gandini, Whittaker 11, Raspino, Gentile 8, Gombauld 18, McKinnie 13, Charalampopoulos . All. Piero Bucchi

———————————————-

Le Banco di Sardegna Sassari (0-2) a absolument besoin d’une victoire convaincante lors du match allemand de mardi soir à domicile contre Ludwigsburg (1-1) pour croire à une qualification pour le deuxième tour de l’UEFA. Ligue des Champions FIBA. Voici le programme de la troisième journée et le classement. La balle à deux mains est prévue à 20h00.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *