jeu. Avr 18th, 2024

Salle de presse de la BLM Group Arena pour l’entraîneur des Germani Brescia Alessandro Magroqui commente la finale du Memorial Brusinelli après avoir battu les hôtes de Dolomiti Energia Trentino 77-92. Une belle mise en confiance pour le week-end prochain, lorsqu’à PalaLeonessa l’équipe ouvrira officiellement la nouvelle saison de compétition 2023-24.

Personnage à vendre. « Cette finale était un vrai match et elle nous convenait parce que Trento est une équipe très physique et profonde. Il n’y avait pas de meilleur défi pour nous préparer à un événement important comme la SuperCoppa qui nous attend la semaine prochaine où nous retrouverons Derthona, qui a quelques kilos en trop. Aujourd’hui, une fois de plus dans ces huit matchs de pré-saison joués (nous avons déjà frôlé la bagarre quatre fois, donc nous avons du caractère), nous avons eu la possibilité de changer les protagonistes au sein du jeu. Amedeo, Burnell, Christon, puis le « non » de Bilan et le « oui » de Bilan ont alterné, et aussi nos jeunes Tanfoglio et Porto qui se débrouillent très bien et qui montrent qu’ils sont capables de mettre des minutes sur le terrain. Ce que nous voulions de ce tournoi, c’était l’occasion d’essayer de nous préparer pour la Super Coupe, et nous y sommes parvenus.. »

Processus en cours. « J’espère que l’équipe sera prête en février, lorsque nous entrerons dans le cœur de la saison, et j’espère que l’équipe sera différente, meilleure qu’aujourd’hui. L’absence de C.J. Massenburg (aux Etats-Unis pour la naissance de sa fille, ndlr) ce soir, par exemple, a fait perdre du souffle à la rotation, nous a rendu moins dangereux dans le tir à trois points, tout comme l’absence de Kenny Gabriel sur le terrain (blessure en début de match, ndlr) nous a empêché de mieux ouvrir le terrain avec ses tirs lourds. Semaj Christon essaie encore de se dépenser pour l’équipe, peut-être en abandonnant quelques tirs, et il fait preuve de beaucoup de sacrifices pour les autres. Ce que j’aime et j’espère que cela restera même face aux défaites qui viendront – je regrette même un peu qu’elles ne soient pas venues dans cette pré-saison car gagner tout le temps n’est pas la meilleure pré-saison que l’on puisse espérer, on a toujours besoin de perdre à ce stade – c’est la volonté de défendre et de partager le ballon. »

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *