sam. Juil 13th, 2024

Après avoir remporté une large victoire contre l’Italie, l’équipe d’Allemagne s’est qualifiée pour la finale de la Coupe du Monde. États-Unis d’Amérique jouent en demi-finale de la Coupe du monde contre l’équipe de France. Allemagnea survécu au quart de finale contre la Lituanie dans un match très difficile pour le leader Dennis Schroder. Le vainqueur jouera la finale contre la Lituanie. Serbiequi a battu ce matin le Canada avec un excellent test. Brandon Ingram ne sera pas disponible pour les Etats-Unis. Couverture en direct sur cette page à 14:40.

1Q – Ce sont les deux premiers d’Edwards, le gardien marque à l’envers. L’Allemagne marque à trois avec Obst à la deuxième tentative, 2-3. Superbe arrêt de Theis sur Brunson, de l’autre côté le long Allemand marque le 2-5. Une série de 7-0 interrompue par Bridges, Voigtmann revient à l’autre bout, panier et faute mais le free extra manque : 4-9 après 3′. Obst ! Une autre bombe, Brunson répond à l’autre bout : 9-12. Pénétration de Wagner avec un dunk pour 9-14, et le coach Kerr arrête le jeu avec un temps mort. Jackson en fait deux pour -3 mais Obst pose un problème à la défense américaine : faute de Brunson sur sa tentative à trois points, 3/3 au chrono, 11-17 à 5:45 de la fin. Brunson marque deux lancers francs, Theis surprend la défense adverse. Schroder fait lui aussi parler la poudre ! L’Allemagne prend une avance à deux chiffres, 15-25. Les USA retournent bien la balle, Bridges tire à trois points pour -7. Edwards fait -5. Bonus et lancers francs pour Thiemann, 2/2 pour 20-27. Entrée de Banchero et immédiatement deux points pour la star du Magic. Bonne balle d’Obst qui libère Moritz Wagner, panier confortable pour le nouvel allemand +7. Reaves subit une faute et se libère, 2/2. Deux dernières minutes avec la perte de Mo Wagner et Hart qui marque sur tap-in, 26-29, temps mort pour Herbert. Bombe de Reaves pour la parité. Mo Wagner débloque la sienne avec deux lancers francs, mais Hart s’en sort bien avec un tour pour se débarrasser de la défense de Lo, 31-31. Deux lancers francs de Franz Wagner clôturent le quart-temps : L’Allemagne mène 31-33 sur les Etats-Unis.

2Q – Entre deux erreurs des frères Wagner en attaque, Edwards égalise à 33. A 8’16 » Franz place un triple, et Reaves l’imite immédiatement. Moritz à la lunette 1/2. Edwards place un triple depuis le coin avec les mains dans le visage, Theis égalise à 39-39 à 13′. Bridges effectue un balayage depuis le milieu de la zone, mais Thiemann égalise. Le jeu est rapide comme les Américains l’aiment et Reaves passe à deux chiffres, puis avec 5’43 » Brunson amène les USA à +4 pour le temps mort de Herbert. Theis exploite bien le pick’n’roll, mais Bridges marque le sixième (sur 11) triple américain. Assistance de Voigtmann pour le triple de Schroder, tap-in de Theis pour la nouvelle parité arrachée par l’Allemagne 48-48 à 4’40 ». Les Allemands courent, Franz Wagner fait passer son équipe devant, Voigtmann marque derrière le panier en vain, Banchero marque, Steve Kerr contraint à un temps mort par la pause 0-9 48-52 à 3’25 ». Le triple de Bridges et les lancers francs de Banchero sur la troisième faute de Voigtmann 2/2 permettent aux USA de répondre lorsqu’ils reviennent sur le terrain 53-52 à 2’50 ». Theis marque le triple sur Banchero, Voigtmann profite du décalage sur Haliburton : tout est à faire. Edwards par en dessous réduit l’écart à moins de 2′. Edwards répète et Haliburton triple +3. Schroder arrête une contre-attaque lancée, Theis marque à 3″ de la sirène sur un rebond d’attaque. D’un seul souffle, les USA prennent l’avantage 60-59 après 20′.

3Q – Theis de deux coups en seulement 11″. Voigtmann envoie Jackson Jr 2/2 sur la ligne. Récupération par Schroder et triple par Franz 62-64 à 21′. Encore des lancers francs pour Jackson 64-64. Theis redonne l’avantage à l’Allemagne et réalise un autre bon match. A 7’16 » Franz Wagner complète le 0-6 sur lequel Kerr demande un temps mort. Haliburton raccourcit, Franz fait un free, Hart et Obst font 68-73. Schroder fait un triple, et 68-76. Seulement avec 4’47 » Hart raccourcit avec un triple 71-76. Hailburton donne trois lancers francs à Obst qui ne les rate pas, mais Hart répond à nouveau en pénétration pour 73-79. Banchero marque deux lancers francs mais Bonga est laissé libre et réussit le triple. L’Allemagne reprend avec Thiemann qui fait le +9 sur un rebond offensif. Deux lancers francs d’Haliburton, Obst à mi-distance, un triple de Bobby Portis dans le coin. En sortant des blocs Obst reconstruit le +9 80-89 à 29′. Deux lancers francs de Brunson suivis d’un triple de Moritz. Portis réussit un dunk à deux points à l’entame de la dernière minute. Schroder en stop and shoot pour le +10, et le stepback d’Haliburton sur réussit 84-94 à la 30′.

4Q – Il ne faut que 9″ à Brunson pour envoyer Obst à la lunette avec trois lancers francs 2/3. Brunson se rattrape en essayant de rentrer dans le match. Wagner porte le score à 86-98 à 31′. Le dunk de Bridges et les lancers francs de Brunson poussent Herbert à demander un temps mort à 8’24 ». 2/2 sur le retour pour le gardien des Knicks. Schroder aspire la défense américaine, Brunson répond dans les secondes qui suivent. Le panier de Franz est validé : Jackson Jr touche le panneau arrière 92-102. Jackson ne manque pas une occasion de marquer deux points faciles. Theis punit à nouveau l’inattention défensive des USA +10. Bonga arrête Brunson à trois points du milieu, puis commet sa quatrième faute personnelle. Thiemann augmente l’avance à +12, Edwards fait un retour avec un dunk à la 35′. Kerr prend un temps mort à 4’42 » 96-106. Le triple de Reaves pour la rédemption américaine, Edwards s’empare d’un rebond défensif et s’envole vers l’intérieur, trouvant l’arrêt de Theis, mais aussi la faute. Edwards manque le premier lancer franc américain du match après 20/20, et marque le second. L’Allemagne tourne à +6, Edwards met la bombe 103-106, et en quelques secondes la course à la victoire est rouverte. Herbert arrête le jeu avec un temps mort alors qu’il reste 3’17 » à jouer. Schroder choisit le un contre un avec Reaves et marque, Revaes répond immédiatement en nature 105-108 à 2’30 ». Court triplé de Schroder, erreur d’Edwards également, il reste 2′. Avec 1’35 », Schroder envoie Reaves 2/2 sur la ligne. Longue action allemande, terminée par la bombe d’Obst. Bridges obtient un arrêt de Bonga, balle allemande à 52″. Triple de Schroder pour +4. Faute de Bonga qui laisse la balle aux USA avec 33.3″. Au lieu de cela, Edwards rate la passe à Jackson, qui arrête Schroder à 23.4″, mais ce n’est que la deuxième faute d’équipe du quart-temps. Les USA sur la dernière attaque, Reaves réussit à la mettre dedans mais il ne reste que 0.5″ au chrono. Temps mort Allemagne, l’Allemagne est en finale. La finale se termine 111-113.

USA – Allemagne 111-113. Score : 23p+8r Edwards, 21 reaves, 17 Bridges, 15 Brunson pour les USA ; 24 Obst, 22 F. Wagner, 21 Theis, 17p+9as Schroder, 10 Thiemann et M. Wagner pour l’Allemagne.

Le commentaire : Il fallait marquer beaucoup contre une équipe prolifique comme les Etats-Unis. L’Italie n’y est pas parvenue, l’Allemagne l’a construite avec la meilleure performance en carrière d’Obst et ses 59 points marqués en première mi-temps. Une défense physique avec ses NBAers capables de faire jeu égal avec les stars américaines en volume, et une meilleure disposition tactique sur le terrain. La surprise était dans l’air et la finale nord-américaine sera là, peut-être une autre fois. Sur le marché de la FIBA, l’Europe est en tête.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *