mar. Mai 28th, 2024

La BCE a décidé de relever ses taux d’intérêt d’un quart de point de pourcentage, portant le taux principal de refinancement à 4,50 %, le taux de dépôt à 4 % et le taux de prêt marginal à 4,75 %. Les prévisions de la veille, qui faisaient état d’une nouvelle hausse et d’une pause dans le resserrement monétaire à reporter aux prochains mois, ont donc été confirmées. Celui qui vient d’être décidé pourrait cependant être le dernier ajustement à la hausse. Comme indiqué dans le communiqué final, après la nouvelle hausse de 25 points décidée, la BCE pourrait – sauf surprise dans les données à venir – avoir atteint le « plafond » dans le niveau des taux, ayant atteint une valeur capable de maîtriser l’inflation.  « Les taux d’intérêt directeurs de la BCE sont considérés comme ayant atteint des niveaux qui, s’ils sont maintenus pendant une période suffisamment longue, contribueront de manière substantielle à un retour rapide de l’inflation à l’objectif fixé. « Les décisions futures du Conseil des gouverneurs garantiront que les taux d’intérêt directeurs de la BCE sont fixés à des niveaux suffisamment restrictifs aussi longtemps que nécessaire et, en tout état de cause, le Conseil continuera de suivre une approche fondée sur les données pour déterminer le niveau et la durée appropriés du resserrement.

« L’inflation continue de diminuer, mais on s’attend toujours à ce qu’elle reste trop élevée pendant trop longtemps. Le Conseil des gouverneurs est déterminé à assurer un retour rapide de l’inflation à l’objectif de 2 % à moyen terme » et a donc « décidé aujourd’hui de relever les trois taux d’intérêt de 25 points de base », a écrit la banque centrale dans le communiqué publié à l’issue de la réunion. La BCE a revu ses estimations d’inflation à la hausse : 5,6 % en 2023, 3,2 % en 2024 et 2,1 % en 2025, en raison de « l’évolution plus soutenue des prix de l’énergie ».

La décision de la Banque centrale européenne aura un impact sur les prêts hypothécaires à taux variable, dont les remboursements continueront d’augmenter, ainsi que sur les nouveaux contrats de prêts hypothécaires à taux fixe.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *