lun. Mai 20th, 2024

Après le chiffre positif du mois de juillet, les intentions d’achat des Italiens sont de nouveau en baisse de 10,3% en moyenne, influencées surtout par la préoccupation croissante de la hausse des prix, principale crainte pour 62% de l’échantillon interrogé (56% le mois précédent). Selon l’Observatoire mensuel Findomestic du mois d’août, réalisé en collaboration avec Eumetra, l’évolution de la propension à consommer, due au contexte instable, a été fluctuante au cours des 12 derniers mois, avec un automne en baisse et un hiver qui se redresse progressivement jusqu’au début du printemps. Le pire moment a été enregistré en novembre 2022 et le pic positif en mars 2023, avec six mois marqués par le signe plus et autant dans le négatif.

« Si l’inflation se confirme comme la préoccupation dominante, observe Gilles Zeitoun, PDG et directeur général de Findomestic, en deuxième position des craintes les plus ressenties par les Italiens au mois d’août se trouve celle du changement climatique, qui enregistre une véritable poussée (de 35% à 49%) favorisée par les événements météorologiques extrêmes du mois de juillet. Stable, en troisième position, la préoccupation pour la diminution du pouvoir d’achat qui, avec l’anxiété générée par les prix élevés et les conséquences du réchauffement climatique, contribue à maintenir la propension à dépenser dans l’immédiat à des niveaux bas (de 29% à 26%) ainsi qu’à redimensionner les plans d’achat dans les trois mois à venir.

Par ailleurs, on peut dire que la saison des superbonus est définitivement archivée : comme l’a constaté l’Observatoire Findomestic, dans l’univers  » maison « , seul le segment des chaudières biomasse maintient une tendance positive dans les intentions d’achat (+16%). Au contraire, des baisses sensibles sont enregistrées pour les rénovations (-6,7%), le mobilier (-6,8%), l’isolation thermique (-8,2%), les châssis (-15%), et des baisses encore plus marquées pour les systèmes thermiques photovoltaïques (-22,4%) et les pompes à chaleur (-23,2%). En revanche, le gros électroménager s’est maintenu au même niveau qu’en juillet, contrairement au petit électroménager qui a chuté de -5%. La propension à acheter des voitures neuves au cours des trois prochains mois diminue de -12,8%, tandis que le marché de l’occasion est en ligne avec le mois de juillet.

Les motos et la mobilité électrique alternative sont les secteurs les plus en difficulté : aidée par l’arrivée de l’automne, la propension à acheter des motos et des scooters a chuté de 34,3% (la plus mauvaise performance parmi celles enregistrées par Findomestic à fin juillet), tandis que les intentions d’achat de scooters électriques et de vélos électriques ont chuté respectivement de -24,9% et de -21,1%. Dans le secteur technologique, la baisse de la téléphonie (-0,5%) est plus contenue que celle des tablettes (-4,3%), des PC (-8,9%), des téléviseurs (-13,5%) et des appareils photo (-16,7%). Même le secteur des loisirs ne brille pas : pour les voyages, les intentions d’achat subissent une baisse physiologique de -10,8%, tandis que l’équipement de bricolage et l’équipement sportif chutent respectivement de -11,1% et -16,5%.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *