mer. Juin 12th, 2024

Andrea De Nicolaocapitaine de l’Umana Reyer Venezia avec laquelle il entame sa septième année consécutive, a exprimé ses pensées sur la nouvelle équipe d’Orogranata dans l’interview parue aujourd’hui dans les colonnes de ‘la Nuova di Venezia e Mestre’.

Un puzzle captivant. « Je suis très curieux. Des joueurs étrangers sont arrivés et n’ont jamais joué en Italie. La pré-saison sera fondamentale pour mieux connaître leurs caractéristiques, pour connaître les nôtres, pour comprendre comment les mettre à l’aise sur le terrain. Nous devrons mettre en place toutes les pièces du puzzle afin d’être prêts pour les premiers matchs du championnat et de l’Eurocup. C’est un grand défi, captivant et stimulant.

Capitaine après Bramos, les responsabilités augmentent. « Un peu oui, même si en tant qu’adjoint de Bramos, j’ai souvent été délégué pour représenter Reyer. L’année dernière, beaucoup d’étrangers ont changé, mais il y avait toujours Michael et Watt à mes côtés. Maintenant, c’est mon tour, avec le soutien de Jeff Brooks, qui connaît maintenant très bien notre réalité. »

Objectifs pour la saison prochaine. « Nous serons un chantier ouvert pendant des semaines, mais la réponse est simple : faire mieux que l’année dernière, tant en championnat qu’en coupe, c’est-à-dire passer le premier tour des playoffs et de l’Eurocup. Une équipe comme Reyer ne peut pas ne pas participer aux playoffs. Comme toujours, il sera fondamental d’arriver aux défis décisifs dans la meilleure condition possible et sans problèmes physiques.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *