lun. Juil 22nd, 2024

A une semaine du début de la Coupe du Monde 2023, où les places pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 seront également en jeu, la FIBA a organisé plusieurs tournois divisés par continents avec des équipes qui ont été laissées de côté et qui doivent chercher une place de qualification pour aller à l’événement olympique parisien. Les matchs se dérouleront en Syrie (Asie), en Argentine (Amérique), au Nigéria (Afrique) et en Turquie, ainsi que sur un double site pour l’Europe, Pologne/Estonie.

Certaines équipes connues au niveau de la FIBA ces dernières années ont été laissées de côté, même avec une édition à 32 pays. Ce court tournoi a été le premier tamis, pour certains épuisant, de ce qui est à venir l’été prochain, où les places restantes dans d’autres compétitions seront distribuées – comme le dit l’esprit olympique – divisées par continents afin que tous aient des représentants sur le terrain.

Il y a aussi plusieurs pays qui, pour une raison ou une autre, ont renoncé à se battre dans cette compétition préolympique. Le Panama, l’Ouganda, la République démocratique du Congo, Taiwan, la Corée du Sud ou la Grande-Bretagne. Mais il s’agit de tournois acharnés : seule une des équipes de chaque tournoi, le vainqueur, obtient un ticket pour les préolympiques de l’année prochaine. Au total, il n’y en a que cinq. Passons aux finales programmées.

Europe, deux places : les vainqueurs Pologne-Bosnie et Türchia-Croatie.
Afrique. la finale à jouer est entre le Cameroun et le Sénégal.
Asie : Bahreïn est le grand vainqueur d’un tour italien.
Amérique : les demi-finales Chili-Argentine et Bahamas-Uruguay se jouent ce soir.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *