mar. Avr 23rd, 2024

La intelligence artificielle  s’étend de plus en plus à de nombreux domaines de notre vie. Dans son sillage, elle ouvre un débat sur la manière dont elle est utilisée et sur ses limites. L’industrie musicale ne fait pas exception à la règle. L’IA est capable de composer des chansons  à partir de zéro e imitation de voix  des chanteurs les plus recherchés, ce qui suscite de nombreuses controverses dans le monde de l’art.

Ce qui, pour les auditeurs, ouvre un large éventail de possibilités en matière de consommation des contenus de l’industrie musicale, peut, pour les artistes eux-mêmes, signifier de multiples obstacles à la poursuite de leur carrière.

Les artistes ne veulent pas de limites

Les grandes figures de l’industrie musicale telles que Sting  o Ed Sheeran  ont pris position contre l’utilisation de cette technologie. Tous deux affirment qu’elle pourrait entraîner de nombreux problèmes, notamment des problèmes de de créativité ou de droits d’auteur .

Face à cette situation, de nombreux artistes ont appelé à la mise en place d’une série d’ateliers de formation. limites  afin que leurs voix ne soient pas clonées, comme cela a déjà été le cas pour d’autres chanteurs tels que Bad Bunny  o Selena Gomez .

Chansons créées par l’IA

Un jeune Chilien de 21 ans crée quotidiennement de la musique grâce à l’intelligence artificielle. « Ils n’ont jamais chanté ces paroles. Vous les produisez, les écrivez et les chantez. L’intelligence artificielle a pour seule fonction de changer votre voix. « , affirme-t-il.

Cependant, il peut également être utilisé comme outil pour la musique . Pour parfaire les chansons et les améliorer, comme le font les producteurs dans leur travail.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *