mar. Fév 27th, 2024

Pour la première fois depuis 72 ans, les automobilistes de l’Oregon ont décidé de ne plus rouler à l’essence.Oregon  peuvent se ravitailler en carburant après avoir été l’interdiction qui durait depuis lors sur la possibilité d’utiliser le libre-service à la pompe à essence a été levée.  Le gouverneur Tina Kotek a signé vendredi un projet de loi qui entre en vigueur immédiatement et qui permet aux habitants de l’État de choisir entre demander l’aide d’un pompiste ou le faire eux-mêmes. Ainsi, sur les 50 États américains, il ne reste plus que le New Jersey  à interdire aux automobilistes de se ravitailler en carburant.

Dans le Garden State, en effet, les syndicats exercent une forte pression pour empêcher que le libre-service ne mette les employés des stations-service au chômage et, comme le rapporte le Wall Street Journal, de nombreux habitants sont fiers de vivre dans le dernier État américain à avoir interdit cette pratique. Il existe même un autocollant populaire sur les pare-chocs des voitures qui dit : « Jersey Girls Don’t Pump Gas », en hommage à la loi de 1949 de l’État des jardins interdisant les stations en libre-service pour des raisons de sécurité incendie et autres. En outre, en vertu de la législation de l’État, les propriétaires de stations-service peuvent se voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à 250 dollars si les autorités surprennent des clients en train de manipuler eux-mêmes les pompes à essence. En cas d’accident, les compagnies d’assurance peuvent refuser les demandes d’indemnisation si elles découvrent qu’un client utilisait le libre-service.

Lire aussi:  Les défis. Mossa, PDG de Banca Generali : "Le changement de génération au service de la croissance".

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *