mar. Oct 3rd, 2023

Tout est rentré dans l’ordre dans le quartier de San Bernardo. La Virgen del Refugio est revenue sur l’autel principal au cours des dernières heures. de l’église paroissiale après la légère intervention dont elle a fait l’objet. Plus précisément, des travaux d’entretien et de nettoyage ont été effectués, profitant de l’absence notable de services de culte et de la diminution du nombre de fidèles en raison de l’été et des vacances.

Au cours de ces derniers jours, la Vierge a été vénérée, avec saint Jean l’Évangéliste, sur l’autel du Cristo de la Salud, situé dans le transept du côté de l’Épître. L’image a été retirée de son emplacement habituel au début de ce mois, de sorte qu’en l’espace de trois semaines, toutes les interventions prévues dans le cadre de cette restauration ont été effectuées. L’image, habillée par Lozano, porte un manteau marron brodé et une coiffe surmontée d’un manteau, ainsi qu’une ceinture rouge et un sac.



L’église paroissiale

L’église paroissiale de San Bernardo a été construite à la fin du XVIIIe siècle, entre 1780 et 1785, selon les plans de José Álvarez, et a été inaugurée en 1786. Il s’agit d’une œuvre de transition entre le baroque et le néoclassique. Le maître-autel de cette église présente déjà des traces de néoclassicisme et peut être daté de la fin du XVIIIe siècle. Il possède des sculptures de la même époque représentant San Pedro, San Leandro, San Bernardo (dans l’attique du retable), San Isidoro et San Fernando, un personnage étroitement lié au quartier et à sa nomenclature : Valme, Tentudía, Santo Rey, Alonso Tello, Campamento… La Vierge du refuge, œuvre de Sebastián Santos Rojas, préside l’église depuis la chapelle centrale de l’autel principal.

Lire aussi:  Rencontre animée de l'Archevêque avec la Divina Pastora de Santa Marina

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *