mar. Juin 18th, 2024

Une journée de confirmations et de continuité dans la maison PB63.

Après avoir officialisé le retour de la meneuse de jeu Valentina Bonasia ainsi que le couple communautaire composé par la gardienne italo-paraguayenne Paola Ferrari et par l’attaquante française Naomi Mbandu, le roster de Battipaglia s’enrichit de quatre autres noms, quatre visages déjà connus des supporters blanc-orange puisqu’ils sont quatre parmi les protagonistes de la promotion à la série supérieure.

A la disposition de l’entraîneur Vasilis Maslarinos il y aura aussi Raffaella Potolicchio, Sarah Ashley Seka, Federica Chiovato et Jessica Milani qui, au son d’importantes performances, ont mérité la confirmation et, avec elle, l’opportunité de donner une contribution de profondeur aux ambitions cohérentes de la Battipaglia version 2023/2024.

Pour Raffaella, la prochaine saison sera la cinquième consécutive en biancoarancio : ses chiffres sont excellents, en particulier au cours des deux dernières saisons qui l’ont vue atteindre, respectivement, une moyenne de 15,6 et 14,5 points par match. Mais le chiffre qui fait le plus parler de lui est le 51 : il n’y a pas moins de 51 fois que « Lella » a dépassé les deux chiffres dans les deux derniers championnats. 51 fois sur 59 matchs joués !

Pour Sarah, la prochaine saison sera la quatrième à Battipaglia. Les chiffres sont également très flatteurs pour l’ailière d’origine ivoirienne qui, au fil du temps, a vu ses minutes, ses points marqués et son impact sur les matches augmenter de plus en plus. Il est intéressant de noter que la saison dernière, elle a atteint 14 fois les deux chiffres en A2. Ses performances en Serie B avec New Basket Agropoli Paestum ont également été remarquables.

Pour Federica Chiovato, la prochaine saison sera même la sixième dans la maison PB63, une statistique qui, malgré le fait qu’elle n’ait que 18 ans, fera d’elle l’une des vétérans et des points de référence du groupe. Travailleuse, intelligente et tactiquement ductile, elle a gagné ces deux dernières saisons de plus en plus d’espace et de confiance de la part de l’entraîneur Maslarinos, accumulant des minutes et des apparitions importantes même en A2. En outre, comme Seka et Milani (dont nous parlerons plus tard), elle a souvent joué un rôle de premier plan en Serie B ainsi qu’avec l’équipe des moins de 19 ans.

Nous terminons (nous venons de le dire) avec Jessica Milani. La gardienne de Magenta, qui en est à sa troisième saison en biancoarancio, a été très bonne, au début de la saison dernière, pour faire face aux nombreuses blessures qu’elle a subies : puis, dans la dernière partie de l’année, une fois qu’elle a retrouvé la meilleure condition physique, elle a pu exprimer pleinement son talent et son inspiration, en brillant dans toutes les compétitions auxquelles elle a participé : en A2, en Série B et, surtout, avec les Moins de 19 ans. À cet égard, il convient de mentionner l’extraordinaire satisfaction qu’elle a éprouvée en faisant partie du meilleur quintette de la finale nationale de la catégorie qui s’est tenue à San Martino di Lupari.

En résumé, ces quelques indications montrent à quel point il était important de garder à Battipaglia quatre joueuses qui auront beaucoup à dire même dans le championnat le plus prestigieux.

En attendant de pouvoir les revoir, voici leurs déclarations sur la confirmation, sur l’A1 et sur leurs objectifs futurs.

Qu’est-ce que cela signifie d’avoir la possibilité de continuer à jouer à Battipaglia ?

RAFFAELLA POTOLICCHIO

Comme je l’ai toujours dit, pour moi, jouer à Battipaglia signifie être à la maison, avec mon public : pouvoir être avec mes affections est certainement une valeur importante.

SARAH ASHLEY SEKA

« La saison prochaine sera ma première véritable saison en A1, alors je veux bien faire et ne décevoir personne, surtout pas moi. Je suis très motivée et impatiente de commencer à jouer. »

FEDERICA CHIOVATO

« Pour moi, il s’agit de donner une continuité à un parcours qui a pratiquement commencé ici : cela fait six ans que je porte ce maillot et j’espère l’honorer au mieux de mes capacités.

JESSICA MILANI

« Je suis très heureuse de rester pour la troisième année consécutive chez PB63 : Battipaglia est maintenant un peu ma maison, c’est donc un honneur pour moi de pouvoir porter à nouveau ces couleurs.

Êtes-vous enthousiaste à l’idée de jouer dans la Série A1 et de pouvoir vous mesurer à des athlètes d’un niveau extraordinaire ?

RAFFAELLA POTOLICCHIO

La saison prochaine sera certainement très exigeante : rejouer en A1 et affronter des athlètes du plus haut niveau sera un défi excitant et stimulant pour moi : j’ai hâte de commencer.

SARAH ASHLEY SEKA

« Je suis très enthousiaste et j’ai hâte de pouvoir me comparer aux autres athlètes, afin de pouvoir leur emprunter quelque chose, tant sur le plan technique qu’en termes d’expérience.

FEDERICA CHIOVATO

« Avoir la chance de jouer dans un championnat comme celui-ci est une grande opportunité, surtout pour nous, les jeunes. Battipaglia a toujours été un endroit qui compte sur les jeunes joueurs et c’est très stimulant pour nous de jouer contre des joueurs expérimentés et de haut niveau dont nous ne pouvons qu’apprendre.

JESSICA MILANI

« Je suis très enthousiaste à l’idée de jouer le championnat A1. Ce sera un grand défi, car j’aurai l’occasion de me confronter à de grandes joueuses : j’ai hâte de me mesurer à un tel niveau ».

Quel rôle pensez-vous et espérez-vous que Battipaglia puisse jouer la saison prochaine ?

RAFFAELLA POTOLICCHIO

Je sais que la liste est en cours de construction, mais je suis sûr que le président et ses collaborateurs feront tout pour que Battipaglia soit compétitif, même en première division.

SARAH ASHLEY SEKA

« J’espère que Battipaglia terminera le plus haut possible dans le classement du championnat. Je crois en mon équipe et je sais que nous travaillerons dur pour atteindre les objectifs fixés par le club.

FEDERICA CHIOVATO

« Je crois que Battipaglia, comme d’habitude, sera capable de jouer contre tout le monde : la détermination et la volonté de gagner ne manquent pas. J’espère que l’équipe pourra aller le plus loin possible et en retirer toute la satisfaction qu’elle mérite. J’essaierai certainement d’apporter ma contribution à cet égard.

JESSICA MILANI

Je pense que Battipaglia peut avoir son mot à dire dans le prochain championnat A1 : nous ferons tout pour obtenir le meilleur résultat possible et rendre fiers les fans de Battipagliesi.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *