sam. Mai 25th, 2024

C’était laa première Volkswagen 100 % électrique ; par conséquent, la ID.3  est la première Volkswagen électrique à subir un restylage en deux ans et demi. Une légère retouche, mais suffisante pour la changer, à notre avis, en mieux. Surtout à l’avant, où l’on remarque la nouvelle forme du capot et le nouveau pare-chocs, tandis qu’à l’arrière, ce sont surtout les nouveaux blocs optiques qui ressortent. Le nouvel ID.3  grandit en hauteur (6,1 cm) et en hauteur (2 cm) tout en perdant 2,2 cm en longueur. Quelques kilomètres et quelques manœuvres de stationnement ont suffi pour se rendre compte de l’excellent rayon de braquage qui, par rapport à l' »ancien » ID.3, diminue d’une bonne soixantaine de centimètres. Une modification intelligente et pratique, appréciable surtout en ville qui, comme pour toutes les voitures électriques, est son véritable habitat naturel. En montant à bord, on se rend immédiatement compte que quelque chose a changé, à commencer par les matériaux de qualité, les portes avec leurs compartiments spacieux et leurs garnitures élégantes, les sièges fabriqués à partir d’environ 70 % de matériaux recyclés et l’écran standard de 12 pouces.

Technologie.  Les amoureux de la technologie et de l’interface homme/machine classique pourront s’amuser sur le nouvel ID.3 avec le FOD  (Functions on Demand) qui assure une mise à jour constante des systèmes de navigation, de radio, d’éclairage ambiant et de climatisation Air care ; en regardant le nouvel affichage tête haute, qui fournit de nombreuses informations sur les déplacements, ou en utilisant les systèmes d’aide à la conduite comme, par exemple, l’Intelligent Travel Assist avec assistance au changement de voie (en pratique, la voiture change de voie toute seule lorsqu’elle pense en avoir besoin) ou le Park Assist Plus avec fonction de mémorisation (vous pouvez, par exemple, mémoriser les manœuvres nécessaires pour entrer dans votre garage et la voiture, une fois à proximité de votre domicile, se souvient qu’il s’agit de son garage et y entre « toute seule »). ). Par ailleurs, il existe également le système de commande vocale « Hello ID. », qui est capable de traiter un certain nombre de formulations quotidiennes, grâce à la connexion Internet qui lui permet d’accéder aux données du nuage. Le système de commande vocale est ainsi encore plus sûr et plus rapide à réagir.

Deux versions . La nouvelle ID.3 est disponible en versions Pro Performance et Pro S, toutes deux dotées d’un moteur arrière de 204 ch et d’un couple maximal de 30 Nm. La Pro Performance a une capacité de batterie de 58 kWh, une autonomie annoncée de 397 à 429 km, une accélération de 0 à 100 km/h en 7,4 secondes, une puissance de charge maximale de 11 kW AC/120 kW DC et un prix de 41 900 euros. Le modèle haut de gamme Pro S a une capacité de batterie de 77 kWh, une autonomie annoncée de 529 à 558 km, une capacité d’accélération de 0 à 100 km/h en 7,9 secondes, une puissance de charge maximale de 11 kW AC/170 kW DC et coûte 50 000 euros. Comment les reconnaître ? La Pro Performance a cinq places, tandis que la Pro S, en raison de ses dimensions et de son poids plus importants, a quatre places homologuées. Pas moins de sept packs sont disponibles pour les deux versions, couvrant les systèmes d’aide à la conduite, l’extérieur et l’intérieur de la voiture.

Promotion du PVV.  PVV signifie Volkswagen Value Project et est une offre pour la version Pro Performance : 4.900 euros d’acompte, 20.000 km, 23 versements de 199 euros et un dernier versement de 28.599 euros. Au bout de deux ans, vous êtes donc libre de l’acheter en payant la dernière mensualité, de la rendre ou de la remplacer par une nouvelle Volkswagen. Si vous dépassez les 20 000 km, le coût excédentaire est de 0,07 euro par kilomètre.

Comment ça se passe.  La nouvelle ID.3 (comme l' »ancienne », d’ailleurs) est tranquillement belle à conduire. Après seulement quelques heures au volant, il est franchement difficile de lui trouver des défauts. L’accessibilité, la position de conduite, la visibilité (la « fenêtre » sur le montant avant est excellente) et le confort de voyage sont bons, garantis par une bonne assise, des rangements bien répartis et beaucoup d’espace. La direction est précise et très sensible, rendue encore plus intéressante par l’excellent rayon de braquage ; enfin, le moteur pousse fort à l’accélération et à la reprise. Si l’on veut vraiment trouver la petite bête, on n’aime pas le pommeau de vitesse, positionné sur la partie centrale du tableau de bord.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *