dim. Avr 21st, 2024

La liste des favoris pour le poste de meneur de jeu italien s’allonge : Imbrò est pressenti, Ruzzier est envisagé et l’hypothèse d’un retour de la promotion 1996 fait son chemin.

Lorsqu’en novembre 2021, le commissaire technique de l’époque Meo Sacchetti (69) a publié la longue liste desItalbasket pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2023, la liste comprenait également le nom de l’équipe de France de football. Bruno Mascolo (27, 185 cm pour 80 kg). Le meneur de jeu, originaire de Castellammare di Stabia, est ainsi devenu le premier Napolitain à être appelé chez les Azzurri après 37 ans. Avant lui, l’honneur était revenu à Massimo Sbaragli (59), qui n’est napolitain que par son adoption et sa formation au basket-ball, puisqu’il est originaire de Rimini.

Pour Mascolo, le bleu de l’équipe nationale pourrait devenir celui de la terre où il a fait ses premiers pas avec le basket, avant de déménager à Turin. Si l’athlète de Stabia et la Happy Casa Brindisi se séparaient prématurément (contrat expirant le 30 juin 2024), le Gevi Napoli tenterait de le ramener à la maison, en lui confiant les clés de la direction.

Après ses années en Legadue, dont l’expérience avec Cuore Napoli Basket en 2017/18, Mascolo a vécu les deux dernières saisons en Lega A en pleine ascension, d’abord avec la révélation Bertram Yachts Tortona (moyennes de 5,9 points. 2,5 rebonds et 2,4 passes en 17,2 minutes d’utilisation) et l’an dernier avec Happy Casa Brindisi (7,8 points, 3,5 rebonds et 3,4 passes en 24,1 minutes d’utilisation moyenne).

Son travail permettrait à l’entraîneur Igor Milicic (47) d’avoir à sa disposition un athlète capable non seulement de donner du repos au meneur de jeu étranger titulaire, mais aussi de se tailler un créneau de minutes régulier tout en maintenant un rythme de jeu élevé et une intensité défensive.

Si l’intérêt pour Mascolo ne se concrétisait pas, la direction du club continuerait à sonder le terrain en vue d’un recrutement. Matteo Imbrò (29, 192 cm pour 86 kg). Le meneur de jeu d’Agrigente a commencé la saison dernière dans les rangs de Tezenis Verona, puis a rejoint Givova Scafati et a terminé avec 4,7 points, 1,8 rebond et 1,9 passe décisive en moyenne, en plus de 14 minutes d’utilisation.

Un autre nom a circulé ces derniers jours, celui de Michele Ruzzier (30, 175 cm pour 73 kg). Le meneur de jeu, membre de l’équipe nationale et médaillé d’or au Championnat d’Europe des moins de 20 ans 2013 en Estonie, a commencé la saison dernière avec Virtus Bologna, mais n’a pas trouvé d’espace et a fini par être transféré au Pallacanestro Treste. Sa saison n’a pas été très enthousiasmante, culminant avec la relégation de son équipe en Serie A2 et terminant avec des moyennes de 7,1 points, 2 rebonds et 3,9 passes décisives en 21,9 minutes de temps de jeu. Naples, un club ambitieux en reconstruction, pourrait être l’environnement idéal pour Ruzzier afin de trouver de nouveaux stimulants et de se relancer.

Quant à Justin Jaworski (24 ans, 193 cm pour 89 kg), deuxième meilleur marqueur du Leb Oro (deuxième division espagnole) avec 19,4 points (tirant à 39,6% à trois points), les indices de l’annonce imminente de sa signature se multiplient. Le gardien américain a posté une story (supprimée par la suite) sur Instagram dans laquelle il réalise une série de tirs à longue distance, vêtu du maillot du SSC Napoli. Dries Mertens.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *