jeu. Avr 18th, 2024

Après une ouverture en fanfare à +4,67%, le titre du groupe Ferretti, qui a fait ses débuts sur la Piazza Affari ce matin, était en baisse de 0,67% à la mi-journée, à 2,98 euros par action. La cérémonie de mise sous cloche s’est déroulée ce matin en présence du top management de la société de yachts de luxe, dirigée par Alberto Galassi, et de la ministre du Tourisme, Daniela Santanché. Pour le groupe Ferretti, « 2023 a été la meilleure année et 2024 sera encore meilleure », a déclaré le PDG Alberto Galassi. Maintenant, « nous devons poursuivre le plan de croissance qui se déroule très bien », a ajouté M. Galassi, expliquant que le groupe se concentrera sur les acquisitions.

Interrogé sur les cibles possibles (marques ou construction navale), Galassi a répondu : « Les marques non plus, parce que nous avons les meilleures au monde ». En attendant, « les commandes continuent de bien se porter, grâce à nos sept marques et aux 71 marchés sur lesquels nous vendons », a-t-il ajouté, « nous avons des commandes jusqu’en 2025-2026 pour un montant de 1,3 milliard d’euros ». Selon le PDG de Ferretti, « la cotation était fondamentale et Milan est la bonne place, là où se trouve le luxe italien et où le concurrent est coté ». En mars 2022, la société est entrée à la Bourse de Hong Kong. Selon Ferretti, « l’actionnaire est aussi très riche et veut profiter de cette croissance », en référence au Chinois Weichai, premier actionnaire avec 35%, qui a « relancé » le groupe après l’avoir acquis en 2012.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *