ven. Mai 24th, 2024

Le Comité exécutif du Conseil d’administration Collège officiel des infirmières et infirmiers de Séville a approuvé en session ordinaire, et à l’unanimité, la l’octroi de sa médaille corporative à Nuestra Señora de la Esperanza Divina Enfermera (Notre-Dame de l’Espérance, Divine Infirmière).l’image titulaire de la confrérie de La Sagrada Lanzada et, à l’époque, la sainte patronne de cette institution. La distinction sera remise officiellement le 7 octobre prochain.lors de la messe préparatoire au départ processionnel de l’image.

Cette décision a été prise, selon les termes de l’organisation, « en témoignage de gratitude pour leur consolation, leur accompagnement et leur présence constante au cours du développement de la maladie ». C’est pourquoi, cette organisation demande humblement au Conseil supérieur de de votre Confrérie la possibilité de le porter en certaines occasions, afin que toutes les infirmières de Séville se sentent plus proches de leur Sainte Mère ».

Les différentes institutions, associations et organismes officiels ont pour tradition, dans la capitale sévillane, d’avoir un patronage reconnu, en raison de leurs liens, de leur histoire et de leurs éléments distinctifs. Ainsi, le saint patron d’ECOES est l’image titulaire de La Lanzada qui, en raison de son histoire et de sa dévotion, s’est vu accorder par le peuple le titre de Divine Nourrice. L’article 22 des statuts actuels stipule que : « Comme Saint Jean de Dieu est le patron universel des infirmières, Notre Dame de l’Espérance, Divine Infirmière, est la patronne de ce Collège ».

Il faut remonter au XIIIe siècle pour trouver la référence historique à cette dédicace, qui trônait dans l’hôpital de la Expectación, dans la région de Corredurías. Transférée à San Martín et réputée pour ses qualités miraculeuses et curatives, les gens simples la baptisèrent de ce titre attachant, Ntra. Señora de la Esperanza Divina Enfermera (Notre-Dame de l’Espérance, Divine Infirmière), qui est la plus ancienne dévotion en espéranto. de la ville. Cela fait maintenant plus d’un quart de siècle que l’archevêque de Séville – à l’époque Amigo Vallejo – a été sollicité pour le patronage officiel d’ECOES, une distinction qui a eu lieu en 1997.



« Après la pandémie, la Vierge Marie Virgen de la Esperanza continue à donner consolation, force et espoir. à tous ceux qui viennent à elle dans la foi, et est un bastion de force pour tant d’infirmières qui se confient à elle pour mener à bien leur travail quotidien de soins », poursuit un communiqué de presse. « L’année dernière, alors que la pandémie faisait encore rage, nous avons pu constater que cette confrérie avait choisi de donner de la visibilité et de rendre hommage à tous les agents de santé, en particulier les infirmières des différents centres, qui étaient intervenus dans la lutte contre la maladie. De même, elle en a fait les protagonistes de la procession d’octobre 2022, événements que cette institution a reconnus et remerciés », conclut-il.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *