jeu. Juin 13th, 2024

Il y a quelques heures, l’Autodrome de Monza a fermé ses portes. 3ème édition de MiMO  et l’on entend encore l’écho de l’enthousiasme des 60 000 visiteurs qui, du 16 au 18 juin, ont coloré l’exposition du MiMO.Autodromo Nazionale di Monza , qui a envahi toutes les zones entre le paddock, les tribunes et les stands. Grand succès notamment pour les essais de conduite organisés en collaboration avec Plenitude et proposés par les constructeurs automobiles. Byd, Cirelli, Dodge, Hyundai, Mazda, Mole Urbana, Nissan, Polestar, Ram, Suzuki, Suzuki moto, Volkswagen, Verge Motorcycle  qui ont vu des files d’attente devant leurs stands dès les premières heures du matin, les mêmes que celles qui se sont formées devant les stands et les paddocks remplis d’hypercars et de supercars de l’industrie automobile. Apollo, Aston Martin, Bentley, Dallara, De Tomaso, Ferrari, Lotus, Maserati, McLaren, Pambuffetti, 777 hypercars,  protagonistes absolus des expositions et des tours de piste qui ont rempli les tribunes et fait monter l’adrénaline des visiteurs à chaque démarrage dans le paddock.

La marque italienne Aehra  a choisi le MiMo pour présenter la première mondiale de son Sedan la berline entièrement électrique conçue par Filippo Perini, et Grassi Scuderia Milano a choisi le public de Monza pour présenter sa nouvelle voiture. 044s . Car la 3e édition du MiMo, c’était avant tout du dynamisme, avec tous les modèles de voitures et de véhicules spéciaux exposés dans une parade entre le circuit de Formule 1 et les parties surélevées de l’anneau de vitesse mis en mouvement pour des défilés dans toutes les zones du Temple de la vitesse. La 3e édition du MiMo a été l’occasion de voir les voitures suivantes monter sur le podium Polimove  de École polytechnique de Milan l’équipe gagnante du concours Indy Autonomous Challenge qui a amené ses monoplaces sans conducteur dans le Temple de la vitesse, intriguant les personnes présentes. Le Politecnico di Milano a remporté l’Autodromo time challenge face à la Technische Universität München TUM (2e place) et à l’Università degli Studi di Modena e Reggio Emilia (3e place).

Un succès qui résonne dans les mots de Andrea Levy président du MiMo : « Je voudrais remercier tous les exposants qui ont cru en cette édition qui, sur le papier, est la troisième, mais qui, tout compte fait, est une édition zéro, entièrement mise en place et organisée à l’Autodromo Nazionale Monza. Nous avons toujours pensé que l’Autodromo était l’endroit idéal pour le festival automobile que nous avions en tête, et l’enthousiasme et les chiffres que nous avons vus au cours de ces trois jours le confirment. Nous nous tournons à présent vers 2024, afin d’améliorer encore ce format. Avec nos partenaires, nous sommes en train de fixer les dates, ce qui amènera probablement le MiMo à la fin du mois de juin ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *