lun. Mai 20th, 2024

Une fin de saison amère. Très amère. Même dans le match 3 de la série contre les Lions de Bisceglie, le Lars Virtus Arechi Salerno a capitulé dans les dernières secondes (69-71) et s’est ainsi vu contraint de dire adieu au futur B1 et de se retrouver dans le futur B2.

Le match : par rapport aux deux premiers challenges disputés en terre apulienne, le coach Ponticiello décide cette fois de rebattre les cartes et de miser sur Sulina et Rinaldi pour le deux-ballons. Beatrice et Mastroianni sortent donc du banc, et entre la 14ème et la 15ème minute, après un début de match intense et plaisant, elles tentent de creuser le premier sillon au score : un triple chacune et Virtus creuse l’écart à +11 (35-24). Bisceglie tente immédiatement de réagir pour éviter que la situation ne se complique encore, mais les deux « bombes » consécutives de Bini dans le coin ne suffisent pas à remettre les pendules à l’heure et à effrayer les Blaugrana, qui continuent à dérouler le jeu avec lucidité. Un beau match. Le tout avec deux 2004 sur le terrain comme Sulina et Capocotta qui ne cessent de surprendre. Mais comme lors des matches précédents, en raison de la valeur des deux équipes, cette fois aussi il y a eu des ruptures et des contre-ruptures, ce qui a permis de rétablir l’équilibre et d’être le maître de la série. Si l’on ajoute à cela les 9 points seulement marqués et quelques sifflets, comme dans le match 2, certainement pas amicaux (peu après Moffa a été éliminé pour cinq fautes), le tableau d’affichage indiquait 50-48 à la 28ème minute. C’est en fait le tournant qui a malheureusement décidé de la saison de Salerno. A la 32ème minute, après un 2+1 de Vavoli, la parité revient (56-56), tandis qu’à la 35ème minute, après un 2/2 de Vavoli à la lunette, les visiteurs se ressaisissent pour la première fois (61-62) et passent la cinquième vitesse, synonyme de victoire malgré l’effort final d’une équipe de Virtus qui n’a pas été très lucide.

A la fin du match, le président Nello Renzullo a déclaré : « Il y a beaucoup de regrets pour cet épilogue, je m’excuse personnellement auprès des supporters pour tout ce qu’ils ont dû voir. Ils ne méritaient pas ce scénario ».

LARS VIRTUS ARECHI SALERNO-LIONS BISCEGLIE 69-71 (23-20, 41-34, 54-51)

Virtus : Birindelli, Beatrice 3, Mastroianni 3, Zucca 14, Moffa 12, Caporaso ne, Rinaldi 6, Capocotta 11, Donadoni 10, Sulina 10. Entraîneur : Ponticiello

Bisceglie : Dip 16, Dri 16, Del Sole, Chiti 7, Pieri, Vavoli 9, Mastrodonato ne, Bini 15, Ingrosso 5, Dron 3. Entraîneur : Nunzi

Arbitres : Guarino et Marcelli.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *