mar. Fév 27th, 2024

Dans l’après-midi, le club a convoqué une conférence de presse après l’annonce des dates de déplacement du championnat à Chiusi. Le président Nicosanti, le directeur général Pasquali, l’entraîneur Antimo Martino et Andrea Borini, partenaire de la Fondazione Pallacanestro 2.015 Forlì, étaient présents à la table des orateurs.

Giancarlo Nicosanti : « Il n’est pas facile de parler de basket-ball quand on arrive au palazzetto et qu’on traverse des zones de la ville qui sont encore sous l’eau, ou quand on voit des rues pleines de débris, de meubles et de tout ce que les gens avaient dans leurs maisons, et nos pensées, maintenant, doivent aller avant tout à ceux qui sont en difficulté. Aussi complexe que cela soit, nous nous occupons aussi de basket-ball, et nous pensons que ce qui s’est passé, à un moment tragique pour notre ville et pour toute la Romagne, méritait peut-être une plus grande sensibilité de la part des organismes compétents, surtout par respect pour nos supporters, notre club, les joueurs, l’équipe d’entraîneurs et tous ceux qui ont travaillé cette saison pour construire un parcours extraordinaire. Les règles sont claires : le fait d’avoir remporté le championnat et la deuxième phase était passionnant et nous a permis d’avoir l’avantage de jouer les deux premiers matches à domicile ; nous retirer cet avantage nous semble être un geste d’insensibilité de la part de la Fédération, qui a pris cette décision. Nous acceptons ce qui a été décidé, mais nous ne nous en réjouissons pas : nous ne voulons pas nous apitoyer sur notre sort, nous ne voulons pas non plus faire trop de polémiques parce qu’en fin de compte elles ne servent pas à grand-chose, mais je pense qu’il faut être clair. Tout d’abord, je tiens à remercier publiquement Chiusi qui, dès le premier instant, a fait preuve de solidarité à notre égard. Ensuite, je veux faire le point sur la situation : la Fédération de basket-ball, qui adapte les dates du championnat, a demandé aux clubs concernés (ceux qui figurent sur le « tabellone Oro ») leur avis sur notre proposition de déplacer le deuxième match à la fin de la semaine prochaine et de nous permettre ainsi de jouer à domicile : je remercie Udine, Cividale et Fortitudo qui ont accepté notre proposition, tandis que d’autres clubs ne l’ont pas acceptée, Agrigente, Crémone et Cento. Je regrette qu’ils n’aient pas compris le drame qui se joue en Romagne et qui n’est peut-être pas perceptible de l’extérieur.

Lire aussi:  LBF - La Spezia et la révocation de la Coppa Italia : les mots de Protani

Je voudrais ajouter que, en tant que Fondation de basket-ball et avec l’implication de tous les membres, nous avons décidé de consacrer la totalité des recettes du prochain match à domicile à des œuvres de bienfaisance et je voudrais vous informer que l’équipe et le personnel font une collecte de fonds interne qui sera versée pour soutenir les personnes et les activités en difficulté. Aux paroles s’ajoutent les actes, et je pense que des gestes de ce type peuvent constituer le message le plus concret envers la ville et l’ensemble de la Romagne.

Renato Pasquali : « Je pense qu’aujourd’hui il est important de combiner la cohésion et le sentiment d’appartenance : la ville a toujours été proche de nous, elle nous a aidés à atteindre les objectifs que nous avons atteints cette année, et nous nous sentons proches de ceux qui sont en difficulté. C’est précisément pour cette raison que nous essaierons de faire tout ce qui est en notre pouvoir, par des actes, pour rendre le soutien et l’affection que nous recevons chaque fois que nous entrons sur le terrain. Il y a eu des jours de négociations constantes et, selon les premières hypothèses, nous devions même jouer hier soir (vendredi) : d’une manière ou d’une autre, les discussions et les négociations nous ont permis de déplacer le match à lundi, ce qui n’est pas ce que nous voulions pour ne pas perdre le droit acquis de jouer la « Race-2 » à la maison. En gardant à l’esprit que les problèmes d’aujourd’hui sont très différents, je suis sûr que l’équipe sera cohérente et qu’elle se présentera sur le terrain en donnant le meilleur d’elle-même.

Lire aussi:  NBA - Grizzlies, blessure de Morant : retour au match 2 incertain

Antimo Martino : « Au nom du staff et des garçons, je veux embrasser virtuellement toute la ville et toute la région de la Romagne, parce que face à une situation comme celle-ci, il n’y a pas d’esprit de clocher ou de rivalité. L’inondation n’a heureusement pas eu de conséquences graves pour les joueurs et le personnel, même si certains d’entre nous ont été isolés et privés d’électricité pendant quelques jours. Le rythme des entraînements a été perturbé, mais aujourd’hui mon objectif est de ramener l’attention sur cette série d’éliminatoires : cette équipe a déjà connu des moments difficiles et des événements imprévus au cours de la saison, mais elle a toujours trouvé de l’énergie et des valeurs humaines pour s’y tenir, et je suis sûr qu’elle le fera cette fois-ci aussi. Au contraire, je pense que tout cela nous aide à être encore plus déterminés, et nous ferons tout pour gagner cette série et essayer de donner un peu de joie à nos fans dans un moment difficile ».

Andrea Borini, membre de la Fondation Forlì Basketball :  » Nous sommes sûrs que les personnes qui composent notre équipe ont des valeurs importantes et l’ont prouvé : nous serons plus forts que le manque de sensibilité auquel nous nous attendions et nous voulons mettre fin à toute controverse ou malentendu. Nous espérons que l’esprit des supporters reviendra le plus vite possible pour nous donner un véritable élan, et la décision de faire don des recettes du prochain match à domicile à une œuvre de charité est une façon d’être proche de nos concitoyens en difficulté, mais aussi de permettre à ceux qui viennent au match de ne pas ressentir l’hypothétique inconfort d’assister à un match de basket malgré la situation ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *