lun. Mar 4th, 2024

Un samedi sans doute prolifique en termes de culte dans nos confréries de gloire. Outre les neuvaines des confréries rocieras et les « besamanos » à la Virgen del Mar ou à Guadalupe de San Buenaventura, il y avait aussi les neuvaines des confréries rocieras et les « besamanos » à la Virgen del Mar ou à Guadalupe de San Buenaventura. la procession de la Vierge d’Araceli, qui a de nouveau parcouru les rues du centre-ville lors de sa procession annuelle.

La corporation filiale du saint patron de Lucerne a célébré la fonction principale de l’Institut à sept heures du soir et, à la fin de celle-ci, elle est partie en procession, accompagnée d’un grand nombre de personnes qui s’étaient rassemblées aux portes de San Andrés, le siège canonique de la corporation. Vêtue de son habituel rostrillo et munie d’un candélabre dont les bougies étaient peintes avec quelques-uns des blasons des corporations de la paroisse, la Vierge d’Araceli a suivi un itinéraire identique à celui des années précédentes : visite de San Gregorio, La Anunciación, La Misericordia et San Martín. Le répertoire était remarquable de l’orchestre de Las Cigarreras, qui a donné quelques moments de qualité appréciable : Quinta Angustia dans la sainte sépulture, Vallée de Séville à l’Annonciation ou Soleá, donne-moi ta main y Mater Mea dans la dernière ligne droite.



Bien que le cortège ait pris un peu de retard dans les premiers mètres de la procession, à la rue Martín Villa et à la Campana, il a rattrapé l’horaire établi et a pu faire son entrée à l’heure prévue. Au cours de la Fonction, un hommage a été rendu à Federico Carrasco, habilleur de la Vierge depuis vingt-cinq ans. Pour l’occasion, l’image a porté un pecherín fabriqué à la fin du XIXe siècle. en tissu d’argent découpé sur un lamé d’or, acheté chez l’antiquaire D. Jacobo Linde et offert par un groupe de frères de cette confrérie franciscaine que nous remercions pour un tel don. Parmi les autres nouveautés, le nouveau socle de la statue de la Vierge, la restauration des deux candélabres de l’autel, la restauration de l’ambon du livre de règles et l’argenture de la naveta.

Lire aussi:  L'évêché de Huelva invite la Virgen del Rocío à participer à une Magna en 2025

La Vierge portait plusieurs médailles, dont une de la Virgen de los Reyes, une autre de la Hermandad del Pilar pour son 775e anniversaire, et le pendentif de la Hermandad del Rocío de Triana pour l’Enfant Jésus.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *