jeu. Avr 18th, 2024

(par Davide Colotti). Une belle course et une montée d’adrénaline en Egypte pour la deuxième et dernière manche de la première phase de la Basketball Africa Leaguequi attribuera le titre de champion d’Afrique et une place en Coupe intercontinentale.

Après la « Conférence du Sahara » qui s’est tenue au Sénégal en mars, voici la « Conférence sur le Nil« . C’est ainsi qu’a été rebaptisé le tour de BAL qui s’est entièrement déroulé au Caire du 26 avril au 6 mai. 11 jours de compétition, cinq pour chaque équipe.

6 équipes pour 4 places en quarts de finale : Al Ahly (Egypte), City Oilers (Ouganda), Ferroviário da Beira (Mozambique), Petro de Luanda (Angola) et Seydou Legacy Athlétique Club (Guinée).

Petro de Luanda et Al Ahly, le club hôte, ont été au coude à coude pour la suprématie lors de ce tour. Le choc direct a souri 91-90 à la formation angolaise, qui termine la première phase invaincue et donnera plusieurs joueurs à l’équipe nationale qui défiera l’Italie à Manille. Le buzzer beater de Gerson ‘Lukeny’ Gonçalves a été décisif.

34 points et 6 rebonds pour l’ancien joueur de Siena Carlos Moraisguide et âme de l’équipe avec un vétéran des parquets italiens comme Damian Hollis. Pour les Egyptiens 25 points de Nuni Omot, dragster de l’équipe nationale du Sud Soudan à la Coupe du Monde 2023. 22 points et 8 passes décisives pour le Néo-Zélandais. Corey Webster, anciennement Virtus Roma pour un match.

Parmi les autres faits marquants de ce tour, il y a sans doute l’égalité du record de points dans un seul match de BAL : les 41 points de Will Perry (avec 4 rebonds et 7 passes) pour les Mozambicains de Beira, promus troisièmes, ont égalé l’exploit de Terrell Stoglin en BAL 2022. Le SLAC Conakry, battu 97-109, a été le perdant de ce match.

Parmi les Guinéens, un Dane Miller de 30+8r+4a, dont les Uchenna Iroegbu, le frère d’Ike, a ajouté 29+7r+5a. Rien à faire pour l’équipe du coach Željko Zečević, première exclue des quarts de finale. Au lieu de cela, l’équipe de Zaïre Wade, les Tigres du Cap, s’est sauvée de justesse avec un ticket pour la phase à élimination directe à Kigali, au Rwanda.

Mission accomplie pour le fils aîné de la star de la NBA Dwyane Wade, présent au Caire pour soutenir son fils  . Le Zaïre a terminé la phase de groupe avec 9,25 points, avec la troisième place au tableau des assists, en se reposant lors du dernier match.

En parlant de statistiques, voici les leaders de la Conférence du Nil :

Points
1) Najeal Young (Beira) 21.6
2) Falando Jones (City Oilers) 21.6
3) Dane Miller Jr. (SLAC) 21,2
4) Nuni Omot (Al Ahly) 19,4
5) James Justice Jr. (City Oilers) 19,0

Rebonds
1) Ismael Conde (SLAC) 8,6
2) Bourama Sidibe (Beira) 8.2
3) Damian Hollis (Petro Luanda) 7.8

Aliou Diarra du Stade Malien, dans la Conférence du Sahara, est en tête du classement général avec 13,4.

Assister
1) Will Perry (Beira) 6,2
2) Dane Miller Jr. (SLAC) 5,2
3) Zaire Wade (Cape Town) 4,8

Cleveland Thomas Jr. du Rwanda Energy Group, dans la Conférence du Sahara, est classé premier avec 6,6.

Le classement de la ligue :
1) Petro Luanda 5/0
2) Al Ahly 4/1
3) CF Beira 2/3
4) Cape Town Tigers 2/3
5) SLAC 1/4
6) City Oilers 1/4

Les paires pour les quarts de finale, résultat du croisement entre les quatre premiers du groupe égyptien et ceux de la « Conférence du Sahara », ont donc été finalisées. Le défi entre les favoris Petro Luanda et Abidjan Basket Club de Liz Millsla première femme entraîneur au BAL, qui a déjà été entraîneur adjoint des Patriots au Rwanda.

QUARTIER-FINALES

Stade Malien (MLI) – Cape Town Tigers (SAF)
Al Ahly (EGY) – Rwanda Energy Group (RWA)
AS Douanes (SEN) – Ferroviário da Beira (MOZ)
Petro Luanda (ANG) – Abidjan Basket Club (CIV)

Davide Colotti

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *