jeu. Avr 18th, 2024

Cinquième journée du Groupe Jaune de la Deuxième phase pour l’Acqua S.Bernardo Pallacanestro Cantù, engagée samedi 29 avril à 20h30 sur le parquet du Dinelli Arena contre le Benedetto XIV Tramec Cento.

Cento a déjà croisé la route des Brianzoli à deux reprises cette année. En demi-finale de la Coupe d’Italie LNP, lorsque les Emiliens se sont imposés à Busto Arsizio 77-84 avec 28 points, dont huit triples par le meneur de jeu de la classe 88 Giovanni Tomassini, et lors de la deuxième journée de la seconde phase, lorsque les Brianzoli se sont imposés à Desio 100-84. La moyenne de points de l’équipe entraînée par Matteo Mecacci dans la saison régulière du Groupe Rouge a été de 75,4 points par match, tandis que dans la deuxième phase, la moyenne est actuellement de 79,8.

En termes de statistiques individuelles, la meilleure moyenne de points de la deuxième phase pour les Centesi est celle du meneur américain de 93 Derrick Marks avec 17,3. Derrière lui : Tomassini 10,3, l’ailier américain de 1987 Dominique Archie (13,5), le centre de 1995 Giacomo Zilli (11,8) et Federico Mussini (meneur de jeu de 1996 avec 16,8). Au niveau des rebonds, les pivots Matteo Berti (promotion 98 avec 3), Zilli (promotion 95 avec 5,5) et Archie (5,8) dominent.

L’entraîneur adjoint de Cento est Emanuele Pancotto, fils de l’entraîneur Cesare Pancotto qui a entraîné Cantù de 2019 à 2021.

Ci-dessous le classement du Girone Giallo :

Unieuro Forlì 12

Gruppo Mascio Treviglio 12

Vanoli Cremona 8

Acqua S.Bernardo Cantù 8

Tramec Cento 4

Groupe Giorgio Tesi Pistoia 4

« Il s’agit des deux derniers matches et ensuite les play-offs commencent », confirme l’entraîneur. Meo Sacchetti Nous sortons d’un très mauvais quatrième quart-temps contre le Giorgio Tesi Group Pistoia, un match où nous avons commis trop d’erreurs et où nous avons fait beaucoup d’erreurs. Nous devons retrouver la confiance. La défaite à domicile contre Unieuro Forlì était prévisible, car c’est une grande équipe. Nous devons arriver prêts mentalement et physiquement pour les prochaines échéances. Celui contre Cento est un défi de préparation pour les playoffs. Tout le monde veut jouer pour gagner ces matchs. Nous savons que Cantù est une place où il y a de la pression, donc nous ne devons pas nous apitoyer sur les deux dernières défaites. Nous avons déjà montré que nous pouvions sortir des moments négatifs. Quand il y a des mauvais matchs, il faut les effacer tout de suite.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *