dim. Mai 28th, 2023

Elle a été l’une des des sensations musicales de cette Semaine Sainte. La fanfare de clairons et de tambours de la Salud, de Cordouea fait ses débuts dans la Semana Mayor de Séville en accompagnant Nuestro Padre Jesús Cautivo y Rescatado (Notre Père Jésus captif et sauvé), du quartier de San Pablo. Et il l’a fait avec style, en démontrant clairement sa qualité, sa puissance et sa sonorité à tous les points du parcours. Le groupe est arrivé dans la capitale après que la confrérie de San Pablo a résilié son contrat avec San Juan Evangelista.




Ce groupe a une un répertoire large et variéLe répertoire de l’orchestre comprend des marches de sa propre production ainsi que des marches adaptées d’autres groupes et styles : Cigarreras, Tres Caídas, Presentación, Rosario de Cádiz, le classique… Ceci a été démontré lors de son premier chicotás accompagnant le Cautivo d’Álvarez Duarte. Dans la vidéo ci-jointe, enregistrée par la confrérie elle-même, on peut voir la procession du paso de misterio qui remonte la Cuesta del Bacalao, l’un des moments les plus attendus du retour de la confrérie. Des centaines de personnes se sont alignées dans cet espace bondé pour savourer une chicotá ferme, décidée et courageuse, sans perdre le style de la cuadrilla.

Au total, trois marches ont été exécutées : Golgotha, Sentir y Calle de la Amarguraces deux dernières étant typiques du style de la Présentation au Peuple. Dix minutes pendant lesquelles le paso, loin de s’abaisser, a atteint le haut de la rue Francos pour se diriger tout droit vers le quartier San Pablo. C’était la lettre de présentation, et ils ont répondu. Il suffit d’écouter l’ovation du public sévillan. Une preuve supplémentaire que ce n’est qu’en alimentant et en soutenant la variété et la qualité, dans tous les aspects, que la Semaine Sainte sera enrichie.

Lire aussi:  Humeros

Quelques données

L’orchestre de la Salud de Córdoba interprète son répertoire en différentes régions d’Andalousie : Il participe également au mystère populaire de l’Humilité et de la Patience et au Silence de la ville du Califat, ainsi qu’à la Descente de Croix à Montilla. Il participe également à la procession pénitentielle de la Vera Cruz de la Algaba. Au cours de cette Semaine Sainte, ils ont effectué un total de 328 marches, réparties sur plus de 37 heures de processions et près de 27 kilomètres de parcours (une statistique naturellement augmentée par le lundi de Pâques). Cela représente près de 9 marches par heure.

Les marches les plus jouées ont été Le mépris (production propre), Redemptoris Mater, La Valiente, El Padre, La Lanzada (un classique) et Une vie d’espoir.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *