ven. Fév 23rd, 2024

A La Prealpina, également Dan Peterson parle de la sanction imposée à Varese par le Tribunal fédéral avec 16 points d’écart, ce qui place Openjobmetis à la dernière place du classement LBA.

« Je ne veux pas me prononcer sur un sujet que je ne connais pas en l’absence des motifs de la décision. Je pars donc du principe que le FIP a raison à 100 % et que Varese est donc coupable de l’erreur. Ma question est la suivante : pourquoi le sanctionner maintenant ?

Attendez la fin du championnat, laissez-les jouer les playoffs qu’ils méritent sur le terrain, et ensuite pénalisez-les de 16 points sur la saison suivante. De l’affaire de Tepic à aujourd’hui, plus de trois ans se sont écoulés : attendez encore deux mois pour ne pas fausser le championnat », a-t-il déclaré.

Peterson est d’accord avec Guido Bagattaqui, ces derniers jours, a commenté la nouvelle en la qualifiant de « championnat faussé » en raison de la date de la sanction.

« Guido Bagatta a déclaré à juste titre que la sentence arrivée 5 jours avant la fin de la saison régulière fausse le championnat selon les valeurs exprimées par le terrain. C’est pourquoi je considère que le moment est mal choisi : j’aurais laissé la saison se terminer sereinement et j’aurais ensuite agi lorsque la balle était dans le camp ».

L’ancien entraîneur de l’Olimpia estime qu’il aurait été plus opportun d’attendre la fin de la saison, mais il reconnaît qu’il est « normal, cependant, qu’en Italie on regarde les précédents comme l’enseigne la jurisprudence, et le cas de Trévise en 2007/08 (pénalité de 12 points, Benetton, quatrième, n’a pas joué les play-offs) est cité pour dire « Trévise a été piqué, maintenant Varèse doit aussi être piqué ».

Lire aussi:  LBA Cocktail Party, événement LegaBasket pour la remise des prix pour la saison 2023/24

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *