jeu. Juin 13th, 2024

Alessandro Magro, entraîneur des Germani Brescia, commente dans la salle de presse de Bursa le résultat du match de l’EuroCup qui met fin à la saison régulière du tournoi et fait des considérations sur les prochains playoffs, dont les paires seront décidées après les matchs de demain.

Gestion des minutes. « Tout d’abord, je tiens à féliciter Bursaspor pour ce qu’il a fait l’année dernière et cette saison. Nous, grâce à nos résultats précédents, avons pu arriver ici en gérant certains problèmes physiques et en donnant des minutes à des joueurs qui avaient eu moins d’occasions jusqu’à présent. Nous avons commis beaucoup d’erreurs et Bursaspor a également eu l’occasion de creuser l’écart, mais nous avons tout de même réussi à revenir dans le match : nous récupérons encore des joueurs comme Caupain, qui a besoin de minutes pour retrouver son rythme. Ce que nous voulons, c’est être prêts dans quinze jours pour les playoffs, pour essayer de rêver à quelque chose de grand comme Bursaspor l’a fait l’année dernière (ils ont atteint la finale, ndlr) et avant cela, les deux prochains matches de championnat, où nous devons être très concentrés. »

Cette saison régulière. « Si nous pensons à tout ce que nous avons vécu, avec tant d’imprévus dus aux blessures pendant la saison et une chimie à reconstruire, avec ce nouveau format nous avons fait un très bon travail – poursuit Magro – Ce match et celui contre Liektabelis ont été des occasions où, grâce à ce que nous avons fait avant, nous avons pu gérer les ressources et jouer avec des quintettes différents de l’habitude. Nous avons également réussi à surmonter certains problèmes physiques, comme l’utilisation de Burns en tant que « 4 » en raison de l’absence de Cobbins et des problèmes liés aux fautes. Ce ne sont évidemment pas des excuses pour la défaite, car nous devons être prêts à tout. La dernière fois que je suis venu ici avec le Lokomotiv Kuban, j’ai perdu et j’ai été viré : je pense et j’espère que cela ne se reproduira pas ce soir (sourire, ndlr)… ».

Quel adversaire attendez-vous pour les playoffs ? « Ce sera toujours un match à l’extérieur et ce sera difficile. Mais ce format est imprévisible. Si vous jouez dur et que vous partagez le ballon, surtout cette année, il est possible de tout faire : pensez à l’exploit réalisé par Bursaspor l’année dernière, même dans une saison où il y avait de vraies puissances dans la compétition qui ne sont pas là cette fois-ci. »

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *