jeu. Avr 18th, 2024

Nous arrivons à la la moitié de la Semaine Sainte avec le Mercredi Saint, jour où près de vingt pasos et neuf confréries de différentes périodes historiques participent à la procession.

En 2023, ce jour est marqué par la restructuration controversée et complexe qui a été réalisée, encadrée dans la réforme de la Semaine Sainte.



La masse salariale change de manière significative, mais non sans le refus notoire de certaines confréries. Ces changements ont permis, entre autres, d’obtenir des images inédites et, surtout, de tenter de résoudre les graves problèmes de logistique et de mobilité que posait l’après-midi du mercredi saint.

Un jour marqué par la La plupart des crucifiés étaient présents, de la Soif au Christ de Burgos, avec la participation de confréries très anciennes et d’autres plus récentes.

La restructuration de la journée obligera les confréries à utiliser le programme de la main dès le matin. El Buen Fin avancera son départ de près de deux heures puisqu’elle occupera la deuxième place sur la liste, ce qui l’obligera à son tour à revenir par les zones du Postigo et de l’Arenal.

El Cristo de Burgos sera, quant à lui, le dernier de la journée, tandis que Los Panaderos seront derrière El Baratillo, qui reste à la sixième place. La Sed et San Bernardo reculeront d’une position et El Carmen ouvrira la Carrera Oficial.

Une journée clé qui nécessite une implication maximale pour que tout se passe bien.

Les processions du mercredi saint

Comme les deux jours précédents, la journée commence à midi dans le quartier de Nervión, qui assiste inconditionnellement au départ de sa confrérie.

Malgré sa relative jeunesse, le grand nombre de frères et de nazaréens témoigne de sa croissance et de sa consolidation dans la ville.

Après-midi de larmes, de retrouvailles et d’absences à San Bernardooù les voisins s’embrassent et reviennent dans ce qui fut leur maison, leur corral et leur mémoire. Nous verrons des dizaines de nazaréens vêtus de noir défiler à chaque coin de rue dans ce qui est l’une des processions les plus nombreuses de toute la semaine sainte.

Il est essentiel de savourer de bout en bout des confréries telles que la Buen Fin, de la région de San Lorenzo, avec son paso de palio très personnel.ou le Lanzada, marqué par son esthétique néogothique.

Le Baratillo et l’Arenal se confondent dans le bleu de leurs tuniques et le romantisme pur revient avec la Confrérie des Sept Mots, surtout avec son mystère iconique.

Sobriété absolue dans la procession du Christ de Burgos, qui fête son 475e anniversaire, et attente avec la Confrérie des boulangers de la chapelle de San Andrés. Son paso de misterio suscite des ovations à chaque chicotá.

Itinéraires et horaires pour le mercredi saint

El Carmen : Feria (15 :00), Peris Mencheta, Mata, Belén, plaza Alameda de Hércules (boulevard), Trajano, plaza del Duque de la Victoria, CARRERA OFICIAL, Cardenal Carlos Amigo, Alemanes, Álvarez Quintero, Argote de Molina, Placentines, Francos, Cuesta del Rosario, plaza de la Pescadería, Ángel María Camacho, Plaza de La Alfalfa, Odreros, Boteros, Plaza de San Ildefonso, Zamudio, Plaza de San Leandro, Alhóndiga, Dormitorio, Plaza del Cristo de Burgos (côté ouest), Plaza de San Pedro, Imagen, Santa Ángela de la Cruz, San Juan de la Palma, Madre María Purísima de la Cruz et Feria (23 :45).

El Buen Fin : San Vicente (15:00), Plaza de San Antonio de Padua, Marqués de la Mina, Alcoy, Eslava, Plaza de San Lorenzo, Conde de Barajas, Jesús del Gran Poder, Plaza del Duque de la Victoria, CARRERA OFICIAL : Cardenal Carlos Amigo, Alemanes, Álvarez Quintero, Argote de Molina, Placentines, Francos, Chapineros, Álvarez Quintero, plaza del Salvador, Cuna, Orfila, Javier Lasso de la Vega, Aponte, Jesús del Gran Poder, Las Cortes, plaza de La Concordia, plaza de la Gavidia, Cardenal Cardenal Spínola, plaza de San Lorenzo, Eslava, Alcoy, Marqués de la Mina, plaza de San Antonio de Padua y San Vicente (00:15)

La Sed : Cristo de la Sed (12:00), Cardenal Lluch, avda. de Eduardo Dato, Hospital de San Juan de Dios, avda. de Eduardo Dato, Jiménez Aranda, Luis Montoto, Puerta de Carmona, Muro de los Navarros, Santiago, Juan de Mesa, Almirante Apodaca, Plaza de San Pedro, Imagen, Plaza de la Encarnación, Laraña, Orfila, Javier Lasso de la Vega, Trajano, Plaza del Duque de la Victoria, CARRERA OFICIAL, Cardenal Carlos Amigo, Alemanes, Álvarez Quintero, Argote de Molina, Placentines, Francos, Cuesta del Rosario, Jesús de las Tres Caídas, calle Alfalfa, Águilas, plaza de Pilatos, San Esteban, Puerta de Carmona, Luis Montoto, José Luis de Casso, Rico Cejudo, Goya et Cristo de la Sed (02 :00)

San Bernardo : Santísimo Cristo de la Salud (14:30), Gallinato, calle San Bernardo, avda. de Eduardo Dato, puente de San Bernardo, Puerta de la Carne, Santa María la Blanca, San José, plaza Ntro. P. Jesús de la Salud, plaza Ramón Ybarra Llosent, Muñoz y Pabón, Cabeza del Rey D. Pedro, Candilejo, Calle Alfalfa, Plaza de La Alfalfa, Ángel María Camacho, Plaza de la Pescadería, Cuesta del Rosario, Villegas, Plaza del Salvador, Cuna, Orfila, Javier Lasso de la Vega, Trajano, Plaza del Duque de la Victoria, Plaza del Triunfo (côté cathédrale, Archivo de Indias et Alcázar), Joaquín Romero Murube, Plaza de La Alianza, Rodrigo Caro, Mateos Gago, Fabiola, Madre de Dios, San José, Santa María la Blanca, Puerta de la Carne, San Bernardo Bridge, Avda. de Eduardo Dato, rue San Bernardo, Santo Rey et Santísimo Cristo de la Salud (01:30).

La Lanzada : Place de San Martín (17 :45), Saavedra, Alberto Lista, Conde de Torrejón, Amor de Dios, Plaza Alameda de Hércules, Trajano, Plaza del Duque de la Victoria, CARRERA OFICIAL, Cardenal Carlos Amigo, Alemanes, Álvarez Quintero, Argote de Molina, Placentines, Francos, Chapineros, Álvarez Quintero, Plaza del Salvador, Cuna, Orfila, Plaza Fernando de Herrera, Daoiz, San Andrés, Cervantes et Plaza de San Martín (01:05).

El Baratillo : Adriano (18:00), Otto Moeckel, Pastor y Landero, Reyes Católicos, Puerta de Triana, San Pablo, Plaza de la Magdalena, Rioja, Velázquez, O’Donnell COURSE OFFICIELLE : Plaza del Triunfo, Santo Tomás, Adolfo Rodríguez Jurado, Plaza Ministro Indalecio Prieto, Tomás de Ibarra, Almirantazgo, Arco del Postigo, Dos de Mayo, Arfe et Adriano (1:15).

Los Panaderos : Orfila (19 :45), plaza Fernando de Herrera, Daoiz, García Tassara, Amor de Dios, Delgado, Santa Bárbara, Jesús del Gran Poder, Las Cortes, plaza de La Concordia, plaza de la Gavidia, San Juan de Ávila, Santa Vicenta María, Alfonso XII, Plaza del Duque, CARRERA OFICIAL, Cardenal Carlos Amigo, Alemanes, Álvarez Quintero, Argote de Molina, Placentines, Francos, Chapineros, Álvarez Quintero, Plaza del Salvador, Cuna et Orfila (02 :00)

Las Siete Palabras : Cardenal Cisneros (19:30), San Vicente, Baños, Goles, plaza Puerta Real, Alfonso XII, plaza del Duque de la Victoria, CARRERA OFICIAL, plaza del Triunfo (côtés Casa de la Provincia, Alcázar et Archivo de Indias), Fray Ceferino González, avda. de La Constitución, García de Vinuesa, Fernández y González, plaza Nueva, Tetuán, Velázquez, O’Donnell, Campana, plaza del Duque de la Victoria, Alfonso XII, Santa Vicenta María, Virgen de los Buenos Libros et Cardenal Cisneros (03:15)

Le Christ de Burgos : Plaza de San Pedro (21:00), Imagen, Plaza de la Encarnación, Laraña, Orfila, Javier Lasso de la Vega, Trajano, Plaza del Duque de la Victoria, CARRERA OFICIAL : Cardenal Carlos Amigo, Alemanes, Álvarez Quintero, Argote de Molina, Placentines, Francos, Plaza de Jesús de la Pasión, Alcaicería de la Loza, Plaza de La Alfalfa, San Juan, Boteros, Sales y Ferré, Plaza del Cristo de Burgos et Plaza de San Pedro (02:45).

Le temps à Séville le mercredi saint

A titre anecdotique, le mercredi saint a été l’un des jours les moins affectés par la présence de pluie ces dernières années.

Si elle est apparue, il est vrai, en 2019 – ce qui a obligé plusieurs confréries à s’abriter (Buen Fin, Lanzada) et d’autres à ne pas sortir (Cristo de Burgos et Panaderos) – il faut remonter à 2008 pour se souvenir d’un Mercredi Saint sans confrérie en raison des précipitations et de l’instabilité.

Il a même été épargné en 2011, où à peine la moitié des confréries sont sorties. C’est un jour généralement marqué par le soleil, des températures élevées et la présence totale de toutes les processions.

Musique et fanfares le mercredi saint

Toutes les confréries du mercredi saint à Séville sont accompagnées de musique, y compris les chapelles musicales dans le cas du Cristo de Burgos.

En outre, plusieurs marches processionnelles emblématiques sont dédiées aux figures titulaires de la journée, comme le célèbre Les sonneurs de cloches passent, qui a été composé pour la Confrérie des Sept Paroles. Des groupes musicaux, des cornets et des tambours sont cités dans les différentes étapes du Christ.

El Carmen. Christ, Association musicale Jésus de la Passion de Linares. Vierge, Orchestre de musique de Soledad de Cantillana.

El Buen Fin. ChristFanfare de clairons et de tambours Centuria Romana Macarena. ViergeAsoc. Filarmónica Cultural Santa María de las Nieves de Olivares.

La Sed. Le ChristOrchestre de cornet et de tambours Nuestra Señora del Rosario Coronada de Cádiz. Vierge IdaSociedad Filarmónica de Ntra. Sra. de la Oliva de Salteras. Virgin RetourFanfare municipale de Mairena del Alcor.

San Bernardo. Croix du guideOrchestre de Cornets et Tambours « Pasión de Cristo » (Alcosa). ChristBanda de la Presentación al Pueblo de Dos Hermanas. ViergeOrchestre de la Croix Rouge.

La Lanzada. Croix du guideOrchestre de la jeunesse Cristo de las Tres Caídas. ChristBanda Santísimo Cristo Tres Caídas de Triana. ViergeOrchestre musical María Santísima de la Victoria (Las Cigarreras).

El Baratillo. Croix du guideBand Sagrada Columna y Azotes (Las Cigarreras). ChristOrchestre de clairons et de tambours de Nuestra Señora del Sol. VirginSociedad Filarmónica Ntra. Sra. del Carmen de Salteras.

Les Boulangers. ChristOrchestre de clairons et de tambours de Notre-Dame de la Victoire (Las Cigarreras). ViergeBanda de Música Santa Ana de Dos Hermanas.

Les sept mots. Nazaréen, quintette de cuivres de l’Agrupación Musical Virgen de los Reyes. ChristOrchestre de Cornets et Tambours Esencia. ViergeBanda de Música Ntra. Sra. del Carmen de Villalba del Alcor.

Le Christ de Burgos. Le ChristCapilla Musical de Sevilla. ViergeOrchestre de musique Maestro Tejera de Séville.

Où voir les pasos du Mercredi Saint à Séville

Le mercredi saint est l’un des jours les plus importants de l’année à Séville. Les jours les plus « inédits » de cette semaine de Pâques 2023 à l’occasion de la réforme promue par le Conseil des Confréries. Si certaines confréries maintiendront leurs itinéraires, d’autres suivront des voies totalement insoupçonnées.

La journée commence dans les quartiers, aussi bien à Nervión qu’à San Bernardo, où l’authenticité est de mise. Accompagner ces confréries sur le chemin de la cathédrale est un bon point de départ.

Cette année, nous serons obligés de élection en milieu d’après-midi : l’Alameda et la confrérie du Carmen ou le départ anticipé du Buen Fin, vers trois heures de l’après-midi. Toutefois, à titre de nouveauté, il est recommandé que ce dernier transite par les environs de Molviedro et de l’Arenal lors de son retour à San Vicente.

Il vaut la peine d’attendre le difficultés des Francs le retour de La Lanzada, ainsi que El Baratillo par son Postigo. De plus, exceptionnellement, les boulangers partiront plus tôt que d’habitude, faisant de la Gavidia un lieu praticable pour profiter de la fraternité.

La nuit porte deux noms : les Siete Palabras, dont le retour à travers les orangers de la Virgen de los Buenos Libros est incontournable, et l’entrée tardive du Cristo de Burgos sur la Plaza de San Pedro.

Visite des églises de Séville le mercredi saint

Le premier arrêt obligatoire est Parroquia de la Inmaculada sur Calle Cristo de la Sed.. A proximité, dans le quartier de Saint Bernarddans le calle cristo de la SaludMaría Santísima del Refugio attend.

Plus tard, en accélérant le pas, il faut se rendre à la mythique Église paroissiale d’Omnium Sanctorum dans la rue Feria pour se laisser surprendre par la confrérie du Carmen Doloroso.

L’après-midi réunit des temples à l’histoire longue et à la saveur d’autres temps. De nombreuses confréries sont passées par des églises comme San Antonio de Padua ou San Martín, tandis que le Baratillo est toujours resté dans sa chapelle de la rue Adriano.

Le mercredi saint met la touche finale à la Paroisse de San Vicentesur Le Christ de Burgos sur la place qui porte son nom et la chapelle de San Andrés avec les boulangers.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *