mer. Mai 22nd, 2024

Le Grand enterrement sacré aura un dispositif de sécurité qui mettra l’accent sur les voyages aller et retour des 15 confréries participantes. Les Police nationale accompagnera ces cortèges lors de la prochaine Samedi Saint à partir du moment où leurs croix guides sont placées dans la rue, comme ce sera également le cas pour les quatre autres confréries qui ne participent pas à la procession de la Magna mais qui font leur station pénitentielle à la cathédrale ce jour-là.

La présence policière pour le Santo Entierro Grande, une célébration qui marquera l’imminence de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les droits de l’homme. Semaine sainteest garantie. Cela fait des mois que l’on travaille sur le dispositif de sécurité d’une procession de cette ampleur, qui n’a pas eu lieu à Séville depuis 2004.



Le déploiement policier nécessaire, compte tenu du grand nombre de confréries invitées à participer à la procession (15) et du grand nombre de personnes attendues ce jour-là, est garanti dès l’instant où la première des confréries descend dans la rue. Selon des sources de la Hermandad del Santo Entierro (confrérie hôte), la police nationale a informé ce journal, un minimum de quatre officiers escorteront les cortèges participants à l’aller et au retour.un chiffre qui sera augmenté dans certaines confréries.

Les processions avec le plus d’agents

Ainsi, selon l’ordre de service du jour, huit agents de la police nationale assureront cette tâche dans le cortège de la Hermandad de la Hermandad de la Macarenaqui participe au Santo Entierro Grande avec le paso de misterio du Señor de la Sentencia ; tandis que six participeront avec le paso de misterio du Señor de la Sentencia. Esperanza de Trianaqui sera accompagnée de la procession du Cristo de las Tres Caídas. Cette augmentation est due au grand nombre de personnes attendues lors des processions.

Pour les quatre autres confréries qui font chaque année leurs processions pénitentielles le samedi saint (le Soleil, les Servites, la Trinité et la Soledad de San Lorenzo), le nombre de policiers nationaux prévu est de deux pour chacune d’entre elles, comme c’est le cas dans la majorité des confréries de la Semaine sainte. Ces policiers escorteront les processions pénitentielles à partir du moment où les croix guides descendront dans les rues. Au préalable, les confréries se chargeront de placer des barrières autour du périmètre de leurs églises et d’en contrôler l’accès, comme c’est le cas depuis des années pour tous les jours. Il n’y a rien de nouveau à cet égard.

La première procession du Santo Entierro Grande sera celle du Señor de la Victoria, de la Paz, qui partira à 14 heures de l’église paroissiale de San Sebastián, à Porvenir. Une heure et quart plus tard, San Gonzalo suivra à 15h15. Entre 16h00 et 18h00, la plupart des processions pénitentielles de la Magna procession descendront dans les rues : la Flagellation (las Cigarreras), à 16h00 ; la Sentencia de Cristo (la Macarena), à 16h15 ; les Tres Caídas (Esperanza de Triana), à 16h15 ; Oración en la Huerto (Oración en la Huerto), à 16h15 ; Oración en la Huerto, à 16h15 ; Oración en la Huerto, à 16h15 ; Oración en la Huerto, à 16h15 ; Oración en la Huerto, à 16h15 :15 ; Oración en el Huerto (Montesión), 17:00 ; el Beso de Judas (la Redención), 17:00 ; la Exaltación de la Cruz (los Caballos), 17:00 ; la Expiración (el Cachorro), 17:00 ; et la calle de la Amargura (la Amargura), 17:40.

Les derniers à partir

De 18h00 à 19h30, il y aura Jésus portant la croix (Passion), à 18h05 ; le Couronnement d’épines (El Valle), à 18h20 ; la Conversion du bon larron (Monsterrat), à 18h25 ; le Christ mort sur la croix (El Calvario), à 19h20 ; et la Descente de croix (Quinta Angustia), à 19h30. Les entrées les plus tardives sont celles de San Gonzalo, prévue à 00h50, et celle d’El Cachorro, à 1h00.

L’un des points chauds de cette journée, qui nécessitera un plus grand contrôle policier, sera le tronçon situé entre les places de San Pablo et de La Madgalena, par lequel passeront les processions de San Gonzalo, Esperanza de Triana, Montserrat, El Calvario et La Quinta Angustia. Sur le chemin du retour, une autre des enclaves où l’on attend un grand nombre de personnes sera l’Arenal, où reviendront San Gonzalo, le Cristo de las Tres Caídas et le Cachorro.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *